Coup d’envoi de l’aménagement des Ardoines

Cette vaste friche industrielle de 300 hectares à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) sera bientôt irriguée par le Grand Paris Express avec un investissement public s’élevant à soixante millions d'euros.

Cette vaste friche industrielle de 300 hectares à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) sera bientôt irriguée par le Grand Paris Express avec un investissement public s’élevant à soixante millions d'euros.

« Le contrat d'intérêt national rend lisible la part de chacun », indique Jean-Claude Kennedy, maire de Vitry-sur-Seine. L’État a signé le contrat d'intérêt national (CIN) pour l'aménagement des Ardoines, un pôle stratégique de la métropole. Il s’agit des plus grosses emprises à urbaniser en Île-de-France, située à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), en bordure de Seine, à 5 kilomètres de Paris. Le nombre de signataires est à l'image de la complexité et de l'enjeu du projet : État, commune de Vitry, territoire de Grand Orly-Seine-Bièvre, conseil départemental, Métropole du Grand Paris.

Bientôt irrigué par le Grand Paris Express, le territoire des Grandes Ardoines demeurera l’un des derniers pôles industriels de la région. Marqué par la forte présence d’entreprises structurantes comme EDF, Sanofi, Air Liquide, Renault et Artelia, ce site constitue un pôle productif majeur de la métropole qui compte également de nombreuses PME et PMI dans les biotechnologies et la production d’énergie. Son potentiel justifie les décisions prises pour renforcer une accessibilité aujourd’hui assurée par l’A86 et le RER C, qui place déjà les Ardoines à neuf minutes de Paris. En 2020, les Ardoines deviendront un pôle d’interconnexion métropolitain avec notamment le passage de la ligne 15 du Grand Paris Express. Cet aménagement sera financé par l'État qui apporte près de vingt millions d'euros pour l'équilibre financier des zones d'aménagement concertées et dix millions pour aider la ville à réaliser les équipements publics. Au total, les engagements publics s'élèvent à près de soixante millions d'euros.

 

Vanessa Benesty 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Avec Pronovias, le leader mondial des robes de mariée, BC Partners réalise un joli coup sur le marché européen du private equity. Jean-Baptiste Wautie...

Dimitri Farber (Tiller) « Tiller permet de répondre au casse-tête comptable des restaurateurs »

Dimitri Farber (Tiller) « Tiller permet de répondre au casse-tête comptable des restaurateurs »

Après avoir levé cent mille euros en janvier 2015 et quatre millions en avril 2016, Tiller a réussi à devenir le leader français du secteur des caisse...

Deux entrants dans le réseau Simon Avocats

Deux entrants dans le réseau Simon Avocats

Le réseau de cabinets fondé par Simon Associés s’enrichit de deux nouveaux partenaires à Toulouse et à Saint-Denis de La Réunion.

Le chiffre du jour : 104 millions

Le chiffre du jour : 104 millions

C’est le nombre d’abonnés total du service de streaming légal Netflix au deuxième trimestre de 2017, d’après une fiche transmise aux actionnaires. L’e...

Family business : rêver plus grand

Family business : rêver plus grand

Longtemps considérées comme relevant d’un modèle managérial et économique dépassé, les entreprises familiales séduisent de nouveau. Mal connues du gra...

Carambar & Co : sweet France

Carambar & Co : sweet France

En reprenant les activités confiserie de l’américain Mondelez, Eurazeo réalise l’un des plus beaux carve out de ces dernières années. Retour sur les g...

Rose Ouahba (Carmignac) : « Les marchés restent incrédules vis-à-vis du programme de resserrement de la Fed »

Rose Ouahba (Carmignac) : « Les marchés restent incrédules vis-à-vis du programme de resserrement de...

Rose Ouahba a profité de la réunion trimestrielle organisée le 12 juillet dernier par Carmignac pour exprimer le point de vue de la société de gestion...

Un ancien de TF1 chez DGFLA

Un ancien de TF1 chez DGFLA

L’ancien directeur juridique de l’information et des affaire judiciaires du groupe TF1, Philippe Moncorps, rejoint De Gaulle Fleurance & Associés...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message