Advent France Biotech : cap sur les sciences de la vie

La société de gestion présidée par Alain Huriez réalise un premier closing à 65 millions d’euros. BPIFrance et le FEI sont les principaux souscripteurs.

La société de gestion présidée par Alain Huriez réalise un premier closing à 65 millions d’euros. BPIFrance et le FEI sont les principaux souscripteurs.

Ces temps-ci, c’est presque un euphémisme de dire que private equity et sociétés biotechnologiques font bon ménage : après les 170 millions d’euros levés par Edrip en janvier dernier pour son fonds Bio Discovery 5, c’est Advent France Biotechnology qui collecte 64,75 millions d’euros au premier closing de son premier véhicule. Belle performance ! Nouvelle société de gestion sur le marché, agréée par l’AMF le mois dernier, Advent FB a reçu le soutien de poids lourds de l’investissement avec la souscription de BPIFrance et du Fonds européen d’investissement (FEI) en tête de liste. Deux industriels mondiaux de la santé, une banque française et plusieurs family offices auraient également abondé Seed-Fund I. Si aucun lien capitalistique n’existe entre Advent FB et Advent Life Sciences, le président du GP français, Alain Huriez, n’est autre qu’un ex-associé de la structure britannique. Il pourra d’ailleurs compter sur l’expertise de l’équipe anglaise afin de réaliser ses propres investissements, prévus entre 3 et 8 millions d’euros par dossier, au profit de besoins médicaux non satisfaits de première qualité.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !