Andersen vs Andersen : la guerre est déclarée

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le projet français de renaissance de la marque Arthur Andersen tourne au conflit. Arthur Andersen & Co, ouvert en mars dernier, est sous le coup d’une plainte déposée devant le procureur.

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le projet français de renaissance de la marque Arthur Andersen tourne au conflit. Arthur Andersen & Co, ouvert en mars dernier, est sous le coup d’une plainte déposée devant le procureur.

L'auteur de la plainte : Andersen Tax, fondé en 2002 par une vingtaine d’anciens associés d’Arthur Andersen. Les procédures civiles et pénales ouvertes en France, en Inde et aux États-Unis par ce spécialiste du droit fiscal portent sur des qualifications de faux et usage de faux. La réponse du petit dernier : une citation directe auprès des procureurs de différents pays à l’encontre d’Andersen Tax et de son président pour des qualifications d’association de malfaiteurs, d’escroquerie en bande organisée et de faux et usage de faux. L’utilisation de la marque dissoute il y a quinze ans après l’affaire Enron est bien sûr au cœur du conflit. S’en suivent, au-delà de ce conflit sur la propriété intellectuelle de l'enseigne et de ses éléments, un combat au cours duquel chacun use des moyens les plus brutaux : pressions, communication acharnée, manœuvres hostiles, intimidation, etc. La guerre est déclarée.

 

Mise à jour du 10 juillet 2017 : Depuis la publication de cet article, une décision du 15 juin 2017 a été publiée dans la presse économique. Elle indique la dissolution anticipée de la société Arthur Andersen International, SAS au capital de 100,00 euros, sise 17 place des Vosges, 75004 Paris. La société est mise en liquidation amiable à compter du 15 juin 2017. 

 

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Damien Martin (Babilou) : «  la chance n’existe pas,  elle se provoque »

Damien Martin (Babilou) : « la chance n’existe pas, elle se provoque »

Damien Martin est arrivé chez Babilou en 2015 avec l’objectif d’accompagner la croissance internationale du groupe. Acquisitions, déploiement de nouve...

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Premier opérateur hôtelier international, AccorHotels est un acteur économique de référence en Afrique. Olivier Granet évoque l’ambition du groupe et...

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message