BT2i, pionnier de la veille technologique partagée

BT2i lance une nouvelle offre de veille technologique partagée consacrée à l’ingénierie des surfaces.

BT2i lance une nouvelle offre de veille technologique partagée consacrée à l’ingénierie des surfaces.

Il y a un an, Marc-Henri Ménard est parti d’un constat simple : les liaisons entre l’offre et la demande en matière d’innovation sont beaucoup trop fragmentaires, à l’image des inventions qui croupissent sur des étagères poussiéreuses au lieu de servir l’économie réelle. Il propose alors aux laboratoires de recherche un zeste de marketing dans leur stratégie afin qu’ils puissent rencontrer les bonnes entreprises en vue de commercialiser leurs travaux. BT2i est né. Veille technologique, recherches sur l’état de l’art technique et scientifique, recherche de talents, tout est conçu pour créer les bonnes connexions entre chercheurs et entreprises. Il faut dire que Marc-Henri Ménard n’en est pas à son coup d’essai. En 1980, il était déjà précurseur du « Techno Push » en lançant la société Innovation 128. Il repérait à l’époque les innovations issues des laboratoires publics afin de les proposer aux entreprises concernées.

 

« Ces veilles partagées permettront même à nos clients de multiplier les occasions de fertilisation croisée »,

 

Des commandes de veilles groupées à haute valeur ajoutée et à moindre coût

Cette fois-ci, BT2i innove et lance sur le marché une offre consacrée à l’ingénierie des surfaces : de la veille technologique partagée. Son fondateur explique les enjeux de ce secteur stratégique : « tous les produits que l’on utilise au quotidien ont des surfaces, en métal, acier, plastique ou autre et il est important pour les industriels que cette surface soit la plus propre possible, au sens mécanique et décoratif du terme. L’aspect respect de l’environnement est également un point critique. Le Chrome VI va bientôt être interdit et des activités comme l’aéronautique et l’automobile vont être lourdement impactés ». Se prépare donc une course à la recherche de solutions alternatives, question parfois de survie pour les entreprises. La solution proposée par BT2i permettrait à ces dernières d’être informées régulièrement, par des sources diverses, des avancées du monde de la recherche. Destinée principalement aux PME et ETI, l’idée de Marc-Henri Ménard est donc de rendre plus abordable la recherche mondiale de pépites pour ces entreprises parfois en danger. Partager les coûts d’une veille technologique à haute valeur ajoutée peut faire la différence dans un monde où toutes rêvent innovation de rupture.

« Ces veilles partagées permettront même à nos clients de multiplier les occasions de fertilisation croisée », ajoute Marc-Henri Ménard, « un facteur très intéressant en matière d’innovation car des industriels de domaines différents pourront s’inspirer des questionnements et des technologies de chacun et les adapter à leur secteur ». BT2i propose en effet un socle commun, mais va rencontrer ses clients pour connaître les thématiques qui les intéressent ainsi que leur cahier des charges. Pour y répondre, BT2i agrège l’ensemble des intérêts des bénéficiaires permettant aux entreprises d’avoir des réponses à leurs propres questions mais également à celles des autres.

 

Marion Robert

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes va succéder à Jean-Michel Malbrancq la tête de GE Healthcare Europe à partir du 1er octobre 2017.

Le chiffre du jour : 20 MD €

Le chiffre du jour : 20 MD €

C’est le coût du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français, le chantier d’infrastructure le plus important du pays.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message