Café : l'européen JAB s'offre Panera aux US

La holding d'investissement de la famille allemande Reimann prend de court Nestlé et Starbucks sur ce deal.

La holding d'investissement de la famille allemande Reimann prend de court Nestlé et Starbucks sur ce deal.

JAB, la puissante et pourtant méconnue holding d'investissement basée au Luxembourg, s'offre une nouvelle pépite aux Etats-Unis avec la chaîne de cafés Panera. Une aubaine pour les actionnaires existants qui touchent une prime de 20 % à 315 dollars le titre, soit une valorisation d'entreprise de 7,2 milliards de dollars dette incluse (19 fois l'Ebitda). Sur le marché nord-américain de la restauration rapide, seul le segment du petit déjeuner reste en croissance. Les produits de boulangerie, bagels et autres snacks de Panera devraient donc continuer à parfumer le continent avec le soutien du fonds luxembourgeois représentant les intérêts de la famille allemande Reimann. D'un autre côté, c'est forcément une déception pour Nestlé et Starbucks, deux groupes venus aux renseignements pour Panera, qui voient passer sous leur nez un réseau de plus de 2 000 points de vente et les synergies qui seraient aller avec... JAB passe à nouveau par la voie du M&A pour étoffer un portefeuille de sociétés déjà très diversifié : on y retrouve des marques de café (Senseo, L'Or, Jacques Vabre, Maxwell House...), Keurig Green Mountain, les parfums Coty, ou encore le chausseur de luxe Jimmy Choo.

 

FS