Cancer : le français Ipsen mise 575 M$

Le laboratoire créé à Dreux fait l'acquisition d'ONIVYDE aux États-Unis, un traitement contre le cancer du pancréas. Cela renforce sa présence dans l'oncologie.

Le laboratoire créé à Dreux fait l'acquisition d'ONIVYDE aux États-Unis, un traitement contre le cancer du pancréas. Cela renforce sa présence dans l'oncologie.

Ipsen est définitivement un acteur majeur de la pharmacie : non content d'avoir acheté un médicament contre le cancer de la prostate en mars dernier – le cabozantinib pour 300 M€ –, le laboratoire aux revenus de 1,6 MD€ fait maintenant l'acquisition d'ONIVYDE, un traitement contre le cancer du pancréas, auprès de l'américain Merrimack Pharmaceuticals. Cette fois, l'entreprise créée à Dreux débourse 575 M$ et, jusqu'à 450 M$ supplémentaires, sous réserve de l'approbation de nouvelles indications potentielles d'ONIVYDE aux États-Unis. L'opération renforce la présence du français dans l'oncologie et consolide son implantation en Amérique du Nord. David Meek, directeur général d'Ipsen, se félicite de l'obtention d'un actif aussi précieux « sur un segment où les besoins médicaux non satisfaits sont importants et les thérapies peu nombreuses ».

 

FS