Chiffre du jour : 0 €

C’est le montant des frais de tenue de compte proposé par la nouvelle banque de l’opérateur de télécoms, Orange.

© orange bank

C’est le montant des frais de tenue de compte proposé par la nouvelle banque de l’opérateur de télécoms, Orange.

Annoncé en grande pompe par le P-DG d’Orange, Stéphane Richard à l’occasion du « Show Hello », Orange Bank sera lancée pour le grand public à compter du 6 juillet prochain. Entièrement mobile, cette banque pourrait bien constituer une petite révolution dans le marché déjà très encombré de la banque. Et pour cause, en proposant une large gamme de services (retrait sans frais dans tous les distributeurs automatiques partout dans la zone euro, carte de crédit offert, ou encore absence de condition de revenu et de tenue de compte), Orange entend bien se démarquer des banques en ligne. Grâce à sa grille tarifaire très attractive et sa gestion innovante (intelligence artificielle), le groupe vise un chiffre d’affaire de 400 millions d’euros d’ici 2018.

 

Une mauvaise nouvelle pour les banques traditionnelles et en ligne 

 

Une arrivée qui risque d’agacer la concurrence qui voit en Orange et ses 30 millions de clients mobiles et haut débit une menace pour leur business. Seule ombre au tableau, trouver un modèle économique viable pour le groupe. Pour y arriver, Stéphane Richard compte s’appuyer sur le crédit et le travail de l’encours. À ce jour, pourtant aucune banque en ligne n’est encore rentable.

 

G P-C