Chiffre du jour : 56 %

C’est le taux de la dette publique à long terme de l’État français détenu par des investisseurs étrangers fin 2016, selon la Banque de France.

C’est le taux de la dette publique à long terme de l’État français détenu par des investisseurs étrangers fin 2016, selon la Banque de France.

En baisse de trois points (59 %) par rapport à l’an dernier, cet indicateur est à son niveau le plus bas depuis fin 2006. Dans les détails, c’est surtout les flux sortants qui expliquent ce fléchissement. Les ventes nettes de titres français par les investisseurs étrangers (et remboursements versés par l'Etat) ont ainsi représenté 21 milliards d'euros sur l'ensemble de l'exercice. Cela s’explique en partie par un report vers des actifs plus rémunérateurs pour les non-résidents justifiés par l’hyperactivité de la Banque centrale européenne (BCE).

 

Malgré cette diminution, on observe que les non- résidents étrangers lorgnent toujours autant l’Hexagone. Avec dans les faits, des souscriptions d’investisseurs qui restent importantes, une dette qui continue de s’alourdir et une position sur les titres émis par les entreprises et les banques qui se renforce. En 2015, ils pesaient déjà respectivement 23 et 20 milliards d’euros. Une aubaine pour la France qui conserve son attractivité. Mais pendant combien de temps encore ? L’issue des élections présidentielles pourrait pousser certains investisseurs étrangers comme les japonais à se délester des titres français.

 

G P-C

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutement »

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutem...

Syntec Conseil en recrutement constitue la seule structure représentative de la profession qui rassemble près de 130 cabinets de recrutement. Antoine...

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Le premier groupe européen coté d'immobilier commercial met en œuvre un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 750 millions d'euros, ho...

Le chiffre du jour : 550 €

Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution néce...

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Après dix ans d’absence à l’international, le groupe Eiffage entreprend avec succès sa reconquête du continent. Retour sur la stratégie du groupe en A...

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Le 24 septembre, les grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié du Sénat. L’arrivée de 170 nouveaux élus à la chambre haute aura-t-elle un i...

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

INFLUENCEUR. Interlocuteur régulier des pouvoirs publics, le secrétaire général de la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accid...

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Se saisissant de la question des conditions de travail dans les cabinets d’avocats, le gardien des droits individuels a lancé au début de l’été une en...

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message