Déménagement : une opportunité pour les DRH

Le déménagement et sa préparation deviennent un temps privilégié et l’opportunité idéale de développer des actions RH de grande ampleur…

Le déménagement et sa préparation deviennent un temps privilégié et l’opportunité idéale de développer des actions RH de grande ampleur…

« Nous avions auparavant affaire aux directeurs immobiliers. Aujourd’hui, nous sommes en lien avec les DRH et les directeurs de la transformation », observe Ghislain Grimm, directeur de l’innovation chez Colliers. Le groupe met en avant combien l’immobilier n’a pas seulement un impact sur les coûts d’exploitation, mais comment, bien maîtrisé et optimisé, il peut contribuer à la performance. « La valeur ajoutée caractérise notre appréhension globale de la problématique tertiaire de l’entreprise. Elle associe les éléments de la stratégie immobilière, la vision économique des projets et la dimension humaine liée aux environnements de travail », synthétise Gilles Betthaeuser, le président de Colliers qui s’est d’ailleurs doté depuis quelques années de compétences nouvelles comme une sociologue en organisation du travail et de consultants en digital.

 

Sandrine Scheer, DRH du groupe Adidas, évoque la préparation du déménagement du siège français du groupe : « Nous avons organisé une grande réunion au Zénith de Strasbourg. Quatre grands murs noirs ont été dressés sur lesquels les salariés ont écrit à la craie leurs idées. Nous nous en sommes inspirés pour orienter nos architectes. »

 

Le cabinet de conseil Deloitte a de son côté lancé une grande consultation de ses salariés pour le préparer. Des groupes de travail ont dans un premier temps été chargés de réfléchir à l’aménagement et au mobilier. Puis mille salariés ont emménagé sur cinq étages tests avec cinq configurations différentes, plus ou moins ouvertes. Cette phase de test a permis d’identifier les innovations les plus proches des besoins des salariés : les poufs géants ont été éliminés car peu utilisés. Ont en revanche été retenues les cabines téléphoniques installées au cœur des open spaces, dotées d’une tablette et d’un tabouret, pour permettre de passer des appels téléphoniques sans être entendu ou dérangé. Comme le conclut Pierre-Marie Argouarc’h (FDJ, président du Mouvement génération RH), il est essentiel de confier la gestion du projet à la direction des ressources humaines car « on ne déménage pas des bureaux, mais des personnes. »

 

M.-H.B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !