Engie force le japonais Toshiba à l'achat

Tous deux partenaires sur le projet de centrale nucléaire « Moorside », il semble qu'il y ait désormais de l'eau dans le gaz.

Tous deux partenaires sur le projet de centrale nucléaire « Moorside », il semble qu'il y ait désormais de l'eau dans le gaz.

Le français Engie, en pleine transition vers les énergies vertes, a décidé de vendre sa participation de 40 % dans NuGen, le projet de centrale nucléaire « Moorside », à son partenaire Toshiba, pour 139 milions d'euros. Une demi-surprise : on savait l'énergéticien tricolore sceptique quant à la viabilité de la construction de ces infrastructures dans le nord-ouest de l'Angleterre à Cumbria. Néanmoins, on ne pensait pas qu'il irait jusqu'à forcer le fragile japonais – qui enchaîne les déboires financiers depuis le scandale des comptes truqués – à racheter sa participation comme prévu contractuellement. En effet, Engie a la possibilité d'imposer cette opération dès lors que son partenaire en appelle au droit de la faillite, chose qu'il a faite en plaçant sa filiale américaine Westinghouse sous l'empire du « Chapter 11 ». Si c'est un nouveau coup dur pour Toshiba, Engie a souhaité calmer le jeu en précisant qu'il resterait disponible pour apporter toute son aide à la bonne conduite du projet. Encore faut-il que le projet nucléaire développé par NuGen survive à ce nouvel affront, alors même que Toshiba cherche encore une issue de secours.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

Europe 1 fait peau neuve

Europe 1 fait peau neuve

Arrivé il y a deux mois aux commandes de la radio, Frédéric Schlesinger a frappé fort en renouvelant une grande partie de la direction et en attirant...

Chiffre du jour : 51

Chiffre du jour : 51

C’est le nombre d’entreprises postales dans le monde qui assurent aussi un service financier, soit 28 % d'entre elles.

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cinq"

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cin...

Associé fondateur de la société Kusuntu, Jean-Luc Koffi Vovor promeut le capital-investissement en Afrique depuis 2009. Il coanime l’Observatoire afri...

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Les avancées digitales que connaît l’Afrique lui permettent de sauter les étapes de son développement et d’être en passe de devancer les autres cont...

Chiffre du jour : 16 %

Chiffre du jour : 16 %

C’est le taux de décideurs qui pensent que le digital a déjà transformé leur chaîne logistique, selon un rapport de Deloitte et Mitsubishi Heavy Indus...

Damien Martin (Babilou) : «  la chance n’existe pas,  elle se provoque »

Damien Martin (Babilou) : « la chance n’existe pas, elle se provoque »

Damien Martin est arrivé chez Babilou en 2015 avec l’objectif d’accompagner la croissance internationale du groupe. Acquisitions, déploiement de nouve...

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Premier opérateur hôtelier international, AccorHotels est un acteur économique de référence en Afrique. Olivier Granet évoque l’ambition du groupe et...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message