Eric Olsen (LafargeHolcim) : « Le béton permet la construction de bâtiments architecturaux d’exception »

Leader mondial des matériaux de construction, LafargeHolcim poursuit une ambitieuse politique de recherche et développement afin de maintenir la position dominante du béton dans la construction de demain.

Leader mondial des matériaux de construction, LafargeHolcim poursuit une ambitieuse politique de recherche et développement afin de maintenir la position dominante du béton dans la construction de demain.

Décideurs. Fabriquer et vendre les matériaux de construction vous garantit une vision complète du marché. Quelles tendances décelez-vous sur le marché français, tant sur le bâtiment que sur les infrastructures ?
Eric Olsen.
La France est un pays stratégique pour le groupe et son ancrage sur le territoire est un atout majeur sur lequel il mise à long terme. Il s’agit du cinquième plus grand marché du groupe sur le plan du chiffre d’affaires. La France tire l’innovation du groupe ; elle accueille son centre mondial de R&D près de Lyon, le premier au monde pour les matériaux de construction. On note une reprise modérée des marchés bâtiments et travaux publics mais qui ne s'est pas encore traduite par un début de reprise sur les marchés matériaux où nous observons au mieux une stabilité par rapport à 2015, point bas historique.

 

Ces dernières années ont vu l'émergence de nouveaux matériaux, en particulier le bois. Quels avantages comparatifs le béton conserve-t-il ?
Le béton offre de très nombreux avantages tant économiques qu’environnementaux. Il est entièrement recyclable et permet de répondre avec efficacité et de manière responsable aux besoins en construction des particuliers et des entreprises. Le béton est la deuxième substance la plus utilisée dans le monde après l'eau et il est tout aussi indispensable pour le développement des villes et de la société. Il est utilisé dans les bâtiments, routes, ponts, tunnels, ports, ou encore pour toutes les infrastructures de transport public : métros, trains, aéroports… Dans la construction d’une habitation, le béton reste essentiel pour les éléments fondamentaux comme les fondations, la dalle, et les planchers. Même les habitations en bois ont besoin du béton !

Même les habitations en bois ont besoin du béton !

Le béton a tendance à souffrir d'un déficit d'image par rapport à ces matériaux. Comment « redorer » sa réputation ?
C'est un matériau formidable qui offre une gamme de solutions infinies : des bétons isolants, des bétons décoratifs ou encore des bétons drainants. Nous répondons aux nouveaux enjeux urbains et sociétaux, à savoir la durabilité des ouvrages et des bâtiments, la baisse des coûts de construction et l'efficacité énergétique des bâtiments. Par ailleurs, le béton permet la construction de bâtiments architecturaux d’exception comme cela a été le cas avec le béton à ultra-hautes performances Ductal utilisés pour le Mucem à Marseille ou la Fondation Louis Vuitton à Paris.

 

Quels progrès techniques ont été accomplis sur les bétons innovants ces dernières années ?
L’innovation est au cœur de notre stratégie et notre centre de R&D, le plus important du secteur, travaille sur les bétons de demain. Fin 2016, nous avons lancé Airium, une mousse isolante révolutionnaire qui permet d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Nous avons aussi développé, au cours des dernières années, Hydromédia, un béton drainant qui permet de faciliter l’écoulement des eaux de pluie, ou encore Chronolia, un béton à prise rapide permettant un gain de temps de trois à cinq fois supérieur à un béton classique. LafargeHolcim commercialise également, en partenariat avec la start-up américaine Solidia Technologies®, une nouvelle solution qui permet de produire du béton préfabriqué à faible empreinte environnementale. Il existe chez nous plus de 500 formulations de béton qui permettent de répondre à tous les besoins de nos clients.

 

Quels nouveaux usages sont permis par les procédés nouveaux comme le BIM et l'impression 3D ?
La maquette numérique BIM et l’impression 3D sont des révolutions pour l’industrie de la construction. L’impression de structures en trois dimensions permettra de créer des structures à géométrie complexe, à des coûts raisonnables et dans des délais de fabrication plus rapides que les techniques traditionnelles. Un poteau structurel réalisé avec du béton LafargeHolcim a d’ores et déjà été commercialisé en 2016 pour soutenir le préau d’un collège à Aix-en-Provence. Nous explorons également la modélisation des données du bâtiment et avons développé des formats adaptés aux logiciels BIM pour plusieurs de nos produits.


Propos recueillis par Boris Beltran