Fidal lance une application en droit de la concurrence

Cette application mobile doit permettre aux entreprises d’éviter les erreurs en cas de contrôle d’une autorité de concurrence.

Cette application mobile doit permettre aux entreprises d’éviter les erreurs en cas de contrôle d’une autorité de concurrence.

Donner trop d’informations ou trop peu, prévenir les mauvaises personnes… Les erreurs sont légion lorsqu’une entreprise reçoit la visite d’une autorité de concurrence. Pour les éviter, la société d’avocats Fidal vient de lancer une application mobile dédiée, baptisée « Antitrust alert ».

 

Conseils d’urgence

Destinée aux entreprises, elle propose une liste de conseils d’urgence en fonction du poste occupé. Pour chacune des fonctions, une liste de choses à faire et à ne pas faire est disponible. L’application conseille par exemple au personnel d’accueil d’alerter le responsable désigné et de proposer une salle aux enquêteurs, mais de ne pas leur donner d’informations sur l’entreprise. Une trousse de premiers secours qui permettra à chacun d’éviter les bévues lors d’un contrôle.

 

Disponible en français et en anglais, l’application concerne uniquement les droits français et européen. En plus de donner des conseils utiles, elle permet à ses utilisateurs d’accéder aux principaux textes applicables en droit de la concurrence, ainsi que de contacter un avocat Fidal.

 

CP