Fin des tarifs réglementés du gaz

La Commission nationale de l’énergie (CRE) l’avait laissé entendre en juin dernier : les tarifs réglementés du gaz en France ne sont pas en accord avec les principes de l’Union européenne. Un avis confirmé par le Conseil d’État.

La Commission nationale de l’énergie (CRE) l’avait laissé entendre en juin dernier : les tarifs réglementés du gaz en France ne sont pas en accord avec les principes de l’Union européenne. Un avis confirmé par le Conseil d’État.

Saisi par l’Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), le Conseil d’État a jugé le 19 juillet dernier que le décret du 16 mai 2013 encadrant les modalités de fixation des tarifs du gaz naturel jusqu’en décembre 2015 était illégal. En effet, le mécanisme qui voudrait que le gouvernement fixe par décret le mode de détermination du prix du gaz de ville est contraire au droit européen. Le Conseil d’État fait référence au paquet législatif intitulé « Une énergie propre pour tous les Européens » publié le 30 novembre 2016 dans lequel la Commission européenne prévoit des amendements de règlements et de directives pour le gaz et l’électricité.

En juin dernier, la CRE avait réagi à ce paquet en publiant une série de fiches pour participer au débat et à la construction d’une Europe de l’énergie. La Cour de justice de l’Union européenne avait également rendu une décision le 7 septembre 2016 sur saisine du juge administratif français pour décider que la réglementation du tarif du gaz naturel entravait la réalisation d’un marché concurrentiel.

Comparer les prix

Avec la fin des tarifs réglementés de vente (TRV), les positions des leaders du marché de fourniture d’énergie, Engie et EDF, seront bouleversées. Les consommateurs seront amenés à comparer les prix que proposent des opérateurs historiques, tributaires des contrats d’approvisionnement à long terme, et les outsiders, qui peuvent se fournir sur le marché de gros et ainsi proposer des prix beaucoup plus flexibles, et donc plus faibles. Les contrats passés avec les consommateurs en application du décret jugé illégal ne pourront toutefois pas être remis en cause judiciairement. En revanche, il ne serait pas étonnant que les tarifs de l’électricité soient prochainement concernés par une restriction européenne.

 

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes va succéder à Jean-Michel Malbrancq la tête de GE Healthcare Europe à partir du 1er octobre 2017.

Le chiffre du jour : 20 MD €

Le chiffre du jour : 20 MD €

C’est le coût du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français, le chantier d’infrastructure le plus important du pays.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message