Financement : des besoins variés à chaque stade de développement

La plate-forme de financement digitale Scopfi, développée par le groupe Altares, publie son premier baromètre dédié aux demandes d’investissement des entreprises françaises.
50 % des entreprises en besoin de financement comptent un à deux salariés

La plate-forme de financement digitale Scopfi, développée par le groupe Altares, publie son premier baromètre dédié aux demandes d’investissement des entreprises françaises.

Le stade de développement d’une entreprise mais aussi le secteur d’activité dans lequel elle évolue sont les principaux déterminants de ses besoins en financement, selon le baromètre publié par Scopfi. Contrairement aux idées reçues, les jeunes pousses ne sont pas les plus demandeuses : les sociétés de plus de dix ans représentent un quart des besoins en financement, contre 12 % pour les entreprises en création.

 

La trésorerie, le nerf de la guerre

Parmi les financements demandés par les entreprises, les besoins en trésorerie cassent les plafonds : ils représentent 59 % des types de financement demandés, devant les besoins en investissement. Tous les secteurs d’activité ne sont toutefois pas logés à la même enseigne. Le commerce de détail s’avère être le plus friand en apport, suivi de près par la restauration. De l’autre côté du spectre, les services à la personne, la réparation automobile et la programmation sont les moins demandeurs. Enfin, le baromètre note que la taille des sociétés a une importance capitale : 50 % des entreprises en besoin de financement comptent un à deux salariés.


CP