Fintech : BNP Paribas se paie Compte-Nickel

Le géant de la finance complète son offre digitale auprès des particuliers.

Le géant de la finance complète son offre digitale auprès des particuliers.

Le rachat de 95 % de la Financière des Paiements Electroniques, la société détenant Compte-Nickel, par BNP Paribas est un peu la réunion du meilleur des deux mondes de la finance française. Il se serait fait pour 200 M€ de valeur d'entreprise. D'un côté, Compte-Nickel est l'une des fintech les plus brillantes de ces dernières années, vite repérée par son futur ex-actionnaire Partech Ventures. Elle revendique aujourd'hui 500 000 clients ayant choisi d'ouvrir un compte courant dans un bureau de tabac. L'objectif est de monter la barre à deux millions dès 2020. D'un autre côté, BNP Paribas demeure la banque la plus puissante du pays et va pouvoir à la fois développer de nouveaux services et élargir sa clientèle tout en accélérant la croissance de la jeune pousse grâce à ses moyens colossaux. Les deux marques resteront cependant distinctes.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !