Food : le japonais Ajinomoto veut faire ses courses en Europe

Le groupe international d'assaisonnement et de composants alimentaires dispose d'un budget de plus d'un milliard de dollars à dépenser dans la région.

Le groupe international d'assaisonnement et de composants alimentaires dispose d'un budget de plus d'un milliard de dollars à dépenser dans la région.

Pour Ajinomoto, le spécialiste japonais de l'assaisonnement et des composant alimentaires dont le célèbre glutamate de sodium fait partie, le Vieux Continent représente un fort potentiel de croissance et de diversification « produits ». Alors qu'il a déjà investi 800 M$ en 2014 pour reprendre les surgelés de Windsor Quality Holdings et 600 M$ l'an dernier pour se renforcer en Afrique et au Moyen-Orient, il dispose désormais de 1,3 MD$ à dépenser en Europe. Pour rivaliser avec les géants de l'agroalimentaire (Nestlé, Unilever...), Ajinomoto fait du Royaume-Uni, de l'Allemagne et de la France ses priorités dans la région.

 

FS