Grande distribution : Tesco avale Booker pour 4 MD€

Opération verticale pour le numéro un britannique qui rachète son compatriote grossiste afin de mieux négocier les prix fournisseurs et agrandir son réseau.

Opération verticale pour le numéro un britannique qui rachète son compatriote grossiste afin de mieux négocier les prix fournisseurs et agrandir son réseau.

Si il est accepté par la Competition and Markets Authority (l'autorité de concurrence britannique), le rachat de Booker par Tesco, pour un montant de 4,2 milliards d'euros payés essentiellement en actions, sera la première transaction d'ampleur décidée par Dave Lewis, CEO de Tesco depuis fin 2014. Le numéro un de la grande distribution au Royaume-Uni opère ici un mouvement vertical puisqu'il reprend l'un de ses fournisseurs grossistes, avec lequel il espère générer 200 millions de livres de synergies annuelles de coûts dès 2020. L'acquisition apportera 2 % à 3 % de parts de marché supplémentaires à Tesco, loin devant Sainsbury's – le deuxième acteur de la région – qui affichera presque deux fois moins de ventes. Booker a un modèle économique bien différent de celui de son nouveau parent puisqu'il fournit pas moins de 4 500 magasins de proximité en produits de consommation et aliment,s sans pour autant être propriétaire des principales franchises que sont notamment Budgens et Londis. Ces dernières sont indépendantes car franchisées. Booker réalise aussi 40 % de son chiffre d'affaires dans l'hôtellerie et la restauration.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !