Inégalités territoriales : la fracture du marché de l’emploi

Selon une étude de France Stratégie, le dynamisme en métropole « aspire » l’activité et les populations qualifiées au détriment des zones moins denses.

Selon une étude de France Stratégie, le dynamisme en métropole « aspire » l’activité et les populations qualifiées au détriment des zones moins denses.

Le PIB de la métropole parisienne représente ainsi environ un tiers de celui de la France. Cette fracture territoriale se ressent en zones rurales où le taux de chômage est plus élevé et l’accès aux services amoindri.

 

Source : Étude France Stratégie 2017, dynamiques et inégalités territoriales. 

 

CG