La Caisse des dépôts œuvre pour la transition numérique

L’institution a annoncé devant un parterre de journalistes le lancement d’un fonds de fonds digital. Géré en partie par BPIFrance, il aura pour objectif « d’accélérer la transformation numérique du groupe et au-delà » d’après les termes de Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts.

L’institution a annoncé devant un parterre de journalistes le lancement d’un fonds de fonds digital. Géré en partie par BPIFrance, il aura pour objectif « d’accélérer la transformation numérique du groupe et au-delà » d’après les termes de Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des dépôts.

Doté de 140 millions d’euros, dont 100 millions souscrits par la Caisse des dépôts, 24 millions par BPIFrance, 15 millions par CNP Assurances et un million répartis à parts égales entre les groupes SNI, Icade, Egis et Transdev, cet outil d’open innovation et de performance a vocation à développer une veille internationale et opérationnelle sur l’écosystème des start-up. Il reflète également la stratégie de BPIFrance en tant qu’acteur majeur du rapprochement entre les fonds de capital-risque internationaux et l’écosystème français de l’innovation. Pour ce faire, le fonds de fonds digital devrait investir dans une douzaine de fonds étrangers en capital-innovation (de l’amorçage à la croissance) principalement en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Des partenariats avec des fonds étrangers qui devraient garantir une exposition à près de 300 start-up. Le groupe Caisse des dépôts bénéficiera également d’un accès privilégié aux informations relatives aux flux d'affaires de ces fonds. Objectif : alimenter les métiers du groupe dans des thématiques telles que la smart city (efficience énergétique), la transition numérique (mutations d’usages, marketing digital), les fintech et assurtech (scoring, outils d’aide à la décision).

 

Un dispositif novateur et complet

 

Cette structure atypique tant elle vise à se placer au-dessus des start-up en couvrant une large géographie et un panel de thématiques varié sera piloté par un open innovation officer. Totalement dédié au fonds de fonds Digital, il aura pour mission de faire le lien entre le groupe Caisse des dépôts, les fonds et les start-up sous-jacentes. Une organisation qui doit permettre de procéder à de solides investissements. Des investissements qui d’ailleurs devraient se situer entre 5 et 15 millions d'euros par véhicules. Pour l’heure, un premier investissement est à l'étude dans un fonds paneuropéen intitulé Atomico Ventures.

 

Gatien Pierre-Charles

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !