La Société du Grand Paris vote un budget en hausse

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a voté un budget en hausse pour l'année 2017, à 1,758 milliard d'euros. Pour la première fois, elle aura recours à l'endettement pour financer ses dépenses.
Gare Pont de Bondy

© BIG - Silvio d'Ascia - Société du Grand Paris

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a voté un budget en hausse pour l'année 2017, à 1,758 milliard d'euros. Pour la première fois, elle aura recours à l'endettement pour financer ses dépenses.

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a voté début décembre son budget pour l'année 2017. Celui-ci est en nette augmentation, puisque le principal maître d'ouvrage du Grand Paris Express va bénéficier d'un budget total de 1,758 milliards d'euros, répartis entre 1,056 milliard pour l'investissement, 508 millions en contributions, et 194 millions en fonctionnement. Pour la première fois, le conseil de surveillance a autorisé le directoire à recourir à l'emprunt, puisque « la totalité du fonds de roulement de la Société du Grand Paris sera consommé » en 2017. Cet emprunt s'élèvera à 699 millions d'euros, les ressources prévisionnelles de la Société du Grand Paris ne s'élevant qu'à 1,305 milliards d'euros pour l'année 2017.

Philippe Yvin, président du directoire en a profité pour annoncer que « cinq nouveaux marchés de génie civil sur la ligne 15 Sud » seraient attribués dès début 2017. Il a précisé que  « le Grand Paris Express entre ainsi de plain-pied dans son modèle de financement qui combine des emprunts et des remboursements à très long terme ».

 

B. B.