Label E+C- : la futur de la construction s'écrit loin du carbone

Les ministères de l'Environnement et du Logement ont lancé l'expérimentation pour la construction de bâtiments écologiques décarbonés. Un label de valorisation accompagne la démarche.

Les ministères de l'Environnement et du Logement ont lancé l'expérimentation pour la construction de bâtiments écologiques décarbonés. Un label de valorisation accompagne la démarche.

Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse, respectivement ministres de l'Environnement et du Logement, ont présenté le nouveau label « Bâtiments à Énergie Positive & Réduction Carbone », lançant de fait l'expérimentation pour la construction de bâtiments exemplaires. Cette démarche s'inscrit en anticipation de la future réglementation de construction, prévue pour 2018, qui doit comporter des exigences sur les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments. Pour mettre en place cette démarche, Emmanuelle Cosse a installé un comité de pilotage composé de professionnels des secteurs du bâtiment et de l'énergie, et présidé par Christian Baffy, président du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique.

Le nouveau label, surnommé « E+C- », comportera deux critères, énergie et carbone, et « permettra au maître d’ouvrage de choisir la combinaison adéquate en fonction des spécificités du territoire, des typologies de bâtiments, et des coûts induits ».

Stanislas Pottier, président de l'association BBCA (bâtiment bas carbone) a salué la démarche, se félicitant de « la reconnaissance par les pouvoirs publics de l’importance du critère Carbone dans l'évaluation environnementale des bâtiments ».

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutement »

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutem...

Syntec Conseil en recrutement constitue la seule structure représentative de la profession qui rassemble près de 130 cabinets de recrutement. Antoine...

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Le premier groupe européen coté d'immobilier commercial met en œuvre un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 750 millions d'euros, ho...

Le chiffre du jour : 550 €

Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution néce...

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Après dix ans d’absence à l’international, le groupe Eiffage entreprend avec succès sa reconquête du continent. Retour sur la stratégie du groupe en A...

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Le 24 septembre, les grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié du Sénat. L’arrivée de 170 nouveaux élus à la chambre haute aura-t-elle un i...

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

INFLUENCEUR. Interlocuteur régulier des pouvoirs publics, le secrétaire général de la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accid...

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Se saisissant de la question des conditions de travail dans les cabinets d’avocats, le gardien des droits individuels a lancé au début de l’été une en...

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message