Le chiffre du jour : 1 MD$

C’est le montant du contrat signé entre l’éditeur français de logiciels industriels Dassault Systèmes et le constructeur aéronautique américain Boeing, comme révélé par le Figaro dans son édition du 25 juillet.

C’est le montant du contrat signé entre l’éditeur français de logiciels industriels Dassault Systèmes et le constructeur aéronautique américain Boeing, comme révélé par le Figaro dans son édition du 25 juillet.

Le journal détenu par la société mère Groupe Industriel Marcel Dassault a rendu officielle la signature d’un contrat pour le moins peu patriotique entre la filiale digitale de cette dernière et le leader mondial de l’aéronautique Boeing. Conclu pour un milliard de dollars (855 millions d’euros), celui-ci lie les deux parties pour une période de trente ans, renouvelable par tranches de dix ans, et fait de l’éditeur de logiciel le partenaire stratégique principal du constructeur. Ce dernier jouira de l’utilisation systématique et exclusive de la plateforme de logiciels de maquettes 3DExperience pendant cette période. L’alliance entre les deux signataires n’est d’ailleurs pas nouvelle puisqu’ils avaient déjà collaboré en 1986, quatorze ans après qu’Airbus, principal concurrent du géant américain, ait fait voler son premier avion.

Rattraper Airbus

L’ambition de Dennis Muilenburg, P-DG de Boeing, est d’intensifier la transition digitale de son groupe, qui s’orientera largement vers la conception de produits d’avenir et la modernisation des services déjà existants. En complément de cela, une idée phare du projet de l’américain est de développer une large borne de données harmonisée afin de permettre à ses équipes de contrôler chaque étape de la chaîne de production et d’améliorer la productivité interne. L’objectif plus large de Boeing est de rattraper son rival outre-Atlantique, qui dispose aujourd’hui de mille commandes d’avance sur lui. Bernard Charlès, P-DG de Dassault Systèmes, se réjouit de ce nouveau contrat, une « première mondiale chez un grand industriel ». Mais reste à voir comment réagit la concurrence…

A.R.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes va succéder à Jean-Michel Malbrancq la tête de GE Healthcare Europe à partir du 1er octobre 2017.

Le chiffre du jour : 20 MD €

Le chiffre du jour : 20 MD €

C’est le coût du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français, le chantier d’infrastructure le plus important du pays.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message