Le chiffre du jour : 14 %

C’est la baisse du salaire minimum grec depuis la crise financière de 2008.

C’est la baisse du salaire minimum grec depuis la crise financière de 2008.

D’après l’étude d’Eurostat, les travailleurs grecs ont vu passer leur salaire minimum de 794 euros à 683 euros brut entre 2008 et 2017. Au sein des 22 États membres (sur 28) qui appliquent cet indicateur, la Grèce est le seul pays à avoir subi une diminution. En 2016, le gouvernement de gauche radicale d’Alexis Tsipras souhaitait le porter à 751 euros mais il avait finalement dû céder sous la pression des créanciers d’Athènes.

 

Une disparité avec le reste de l’Europe

 

Selon les dernières valeurs publiées par la Commission européenne, les salaires minimums ont augmenté en moyenne de 40 %. Pour certains, cette valeur a même doublé à l’instar de la Roumanie (+ 99 % à 275 euros) ou la Bulgarie (109 % à 235 euros), pour d’autres, on remarque une hausse significative comme en Estonie (+ 69 % à 470 euros) ou en Lituanie (+ 64 % à 380 euros). Cependant, on demeure très loin des sommes minimales assurées par des États tels que le Luxembourg et ses 1 999 euros. La France arrive en sixième position avec 1 480 euros.

 

GP-C