Le chiffre du jour : 217 MD€

C’est ce que coûterait la sortie du nucléaire en France d’ici à 2035, selon une étude réalisée par l’institut Montaigne.

C’est ce que coûterait la sortie du nucléaire en France d’ici à 2035, selon une étude réalisée par l’institut Montaigne.

En France, le nucléaire demeure, année après année, un véritable enjeu de société. Et pour cause, malgré de nombreux efforts déjà consentis, 75 % de l’électricité française est encore produite par les centrales atomiques. Face à ce constat, deux conceptions s’opposent. D’un côté, ceux favorables à un maintien d’une partie du parc nucléaire car permettant d’assurer à la France une indépendance énergétique. De l’autre, ceux prônant une rupture totale avec le nucléaire et souhaitant se tourner immédiatement vers les énergies renouvelables. Cependant, une chose est sûre, cela ne sera pas gratuit. D’une part, parce que le renouvelable peine à prendre le relais faute d’avancées techniques et d’autres part, une fermeture de centrale, en l’absence de mesure de sûreté, suppose de facto une indemnisation à l’instar de Fessenheim, évaluée à 500 millions par réacteur.

 

Une sortie pas sans conséquence

 

Proposition phare des candidats Hamon et Mélenchon en matière environnementale, l’abandon du nucléaire pourrait ainsi représenter un coût de 10,1 milliards d’euros par an d’ici 2025 et 13,6 milliards d’euros entre 2026 et 2035. En cause, la prise en compte des coûts directs émanant de la fermeture des réacteurs, l’élaboration de son mix énergétique de substitution et les coûts indirects tels que la perte de compétitivité des entreprises françaises liée à la hausse du prix de l’électricité.

 

G.P-C

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutement »

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutem...

Syntec Conseil en recrutement constitue la seule structure représentative de la profession qui rassemble près de 130 cabinets de recrutement. Antoine...

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Le premier groupe européen coté d'immobilier commercial met en œuvre un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 750 millions d'euros, ho...

Le chiffre du jour : 550 €

Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution néce...

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Après dix ans d’absence à l’international, le groupe Eiffage entreprend avec succès sa reconquête du continent. Retour sur la stratégie du groupe en A...

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Le 24 septembre, les grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié du Sénat. L’arrivée de 170 nouveaux élus à la chambre haute aura-t-elle un i...

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

INFLUENCEUR. Interlocuteur régulier des pouvoirs publics, le secrétaire général de la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accid...

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Se saisissant de la question des conditions de travail dans les cabinets d’avocats, le gardien des droits individuels a lancé au début de l’été une en...

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message