Le chiffre du jour : 354,4 M€

C’est le montant que le paiement des loyers sociaux ont permis de récolter à la Mairie de Paris en 2016.

C’est le montant que le paiement des loyers sociaux ont permis de récolter à la Mairie de Paris en 2016.

Pour améliorer son bilan, la Mairie de Paris s’est livrée à un petit jeu comptable. Elle a en effet enregistré le paiement des loyers sociaux dans la section du fonctionnement au lieu de l’intégrer dans la catégorie « recette d’investissement »  initialement prévue. Ce montage lui évite ainsi d’enregistrer en propre la dotation de l’amortissement. Un changement qui arrive à point nommé puisque 400 millions d’euros manquaient à la Mairie pour boucler son budget de dix milliards d’euros (1,5 milliard de plus par rapport au dernier mandat). De quoi mettre la puce à l’oreille de la Cour des comptes.

 

Si l’institution ne juge pas cette manœuvre illégale, elle pourrait tout de même demander à la Mairie de communiquer davantage sur ses pratiques "innovantes" en matière de comptabilité. Cette exigence viserait à lui faire éviter certains débordements financiers, d’autant que les recettes sont en baisse. De 2015 à 2017, la réduction des dotations de l'État devrait amputer les budgets de 590 millions d’euros, tandis que les dépenses liées au fonds de solidarité passées de 170 millions à 500 millions d’euros en cinq ans. Résultat, la capacité d'autofinancement (CAF) de Paris a encore baissé en 2015, passant de 568 à 351 millions d'euros.Une évolution qui justifie également le besoin de faire gonfler les revenus dans cette catégorie.

 

R. T.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

Europe 1 fait peau neuve

Europe 1 fait peau neuve

Arrivé il y a deux mois aux commandes de la radio, Frédéric Schlesinger a frappé fort en renouvelant une grande partie de la direction et en attirant...

Chiffre du jour : 51

Chiffre du jour : 51

C’est le nombre d’entreprises postales dans le monde qui assurent aussi un service financier, soit 28 % d'entre elles.

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cinq"

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cin...

Associé fondateur de la société Kusuntu, Jean-Luc Koffi Vovor promeut le capital-investissement en Afrique depuis 2009. Il coanime l’Observatoire afri...

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Les avancées digitales que connaît l’Afrique lui permettent de sauter les étapes de son développement et d’être en passe de devancer les autres cont...

Chiffre du jour : 16 %

Chiffre du jour : 16 %

C’est le taux de décideurs qui pensent que le digital a déjà transformé leur chaîne logistique, selon un rapport de Deloitte et Mitsubishi Heavy Indus...

Damien Martin (Babilou) : «  la chance n’existe pas,  elle se provoque »

Damien Martin (Babilou) : « la chance n’existe pas, elle se provoque »

Damien Martin est arrivé chez Babilou en 2015 avec l’objectif d’accompagner la croissance internationale du groupe. Acquisitions, déploiement de nouve...

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Premier opérateur hôtelier international, AccorHotels est un acteur économique de référence en Afrique. Olivier Granet évoque l’ambition du groupe et...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message