Le chiffre du jour : 60 M$

C’est la somme déboursée par la maison d’édition Penguin Random House pour s’assurer les droits des deux prochains ouvrages de l’ancien président Barack Obama et de son épouse Michelle.

C’est la somme déboursée par la maison d’édition Penguin Random House pour s’assurer les droits des deux prochains ouvrages de l’ancien président Barack Obama et de son épouse Michelle.

Ce juteux contrat devrait constituer l’un des plus lucratifs de l’histoire, balayant ainsi le précèdent record pour un livre publié par un ancien président (quinze millions de dollars pour Bill Clinton en 2000). À titre de comparaison, l’ancien chef d’État français, Nicolas Sarkozy, n’a touché « que » 500 000 euros pour son livre « La France pour la vie ». Une belle opération donc pour l’ex-couple présidentielle. Penguin Random House n’en est pas à son premier coup d’éclat. Déjà, en 2009, l’éditeur avait mis sur la table près de 150 millions de dollars au profit de l’auteur américain de romans policiers, James Patterson, sur un contrat portant sur ses 17 livres.

 

Une popularité toujours au sommet

 

À noter qu’Obama, qui continue toujours d’attirer les foules, comme en témoigne sa dernière sortie à New- York, connaît un large succès en librairie. Publiés en 1995 et 2006 « Les rêves de mon père » et « L'audace d'espérer », ses deux précédents livres se sont chacun vendus à plus de trois millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis. Ce prochain opus devrait être l’occasion pour l’ancien sénateur de l’Illinois d’évoquer la situation de son successeur, le controversé Donald Trump, et, pour Michelle Obama, d’aborder sa vision de Première dame lors du dernier mandat. Le couple a par ailleurs d’ores et déjà annoncé qu’une part significative des montants amassées seront reversées à des œuvres de bienfaisance.

 

G.P-C

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Conférence des territoires : ce qu’il faut retenir

Conférence des territoires : ce qu’il faut retenir

Pacte gagnant-gagnant ou marché de dupes ? Si la première conférence des territoires organisée par l’exécutif a été appréciée dans sa méthode, les élu...

Les néo-banques révolutionnent le secteur

Les néo-banques révolutionnent le secteur

Selon une étude du cabinet de conseil McKinsey, la digitalisation du secteur bancaire représente un potentiel de mille milliards d’euros de création d...

Le chiffre du jour : 16,7 %

Le chiffre du jour : 16,7 %

C’est le taux de pauvreté en Grande-Bretagne en 2015, selon les dernières données du Bureau national des statistiques britannique. Un chiffre en baiss...

Le conseiller, clé de la confiance entre les TPE et les banques

Le conseiller, clé de la confiance entre les TPE et les banques

La Médiation du crédit, Deloitte et In Extenso ont publié le 5 juillet 2017 les résultats du premier baromètre de la confiance des dirigeants de TPE à...

Cinq promotions chez Baker McKenzie

Cinq promotions chez Baker McKenzie

Le bureau de Paris de Baker McKenzie coopte deux partners, Guillaume Nataf et Édouard de Rancher, nomme Régis Torlet au rang de senior counsel, Ludovi...

François Lecointre : le nouveau chef d’État-major qui fait l’unanimité

François Lecointre : le nouveau chef d’État-major qui fait l’unanimité

François Lecointre, militaire de renom et chef du cabinet militaire du premier ministre depuis 2011, succède au général de Villiers comme chef d’État-...

Nicolas Woussen (Showroomprivé) : « La direction financière est le business partner des opérationnels »

Nicolas Woussen (Showroomprivé) : « La direction financière est le business partner des opérationnel...

Directeur général finance du groupe de ventes flash en ligne Showroomprivé, Nicolas Woussen a sous son giron les fonctions finance classiques – compta...

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Jean-Baptiste Wautier (BC Partners) : « Pronovias a contribué à la définition du luxe accessible »

Avec Pronovias, le leader mondial des robes de mariée, BC Partners réalise un joli coup sur le marché européen du private equity. Jean-Baptiste Wautie...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message