Le Défenseur des droits examine l’état d’urgence

L’institution dirigée par Jacques Toubon a publié ses recommandations sur les perquisitions administratives et l’indemnisation des victimes en cas de dérapage.

L’institution dirigée par Jacques Toubon a publié ses recommandations sur les perquisitions administratives et l’indemnisation des victimes en cas de dérapage.

Depuis l’adoption de l’état d’urgence le 26 novembre 2015, le Défenseur des droits a reçu 82 réclamations, dont soixante concernaient des mesures de perquisition administrative. Il met donc en avant trois séries de propositions à travers la recommandation générale publiée le 26 mai 2016.

 

Déroulement des perquisitions

Même si le gouvernement a fait savoir son intention de ne pas recourir aux perquisitions lors de la prochaine période de prolongation de l’état d’urgence, le Défenseur des droits donne ses préconisations concernant leur mise en œuvre. Il insiste notamment sur la confusion portant sur le compte-rendu à établir à l’issue de l’opération. Les services de Jacques Toubon conseillent  d’uniformiser les pratiques en utilisant deux documents distincts : un procès-verbal de perquisition circonstancié, précisant notamment l’usage d’armes, de la contrainte physique, de menottes, les propos significatifs échangés, les bris éventuels, etc.,  et un procès-verbal de perquisition à faire signer par l’occupant et à lui remettre (accompagné de l'ordre de perquisition et d'un document d'information sur le droit applicable en matière d'indemnisation des éventuels dommages). Le Défenseur des droits préconise de remettre systématiquement l’ordre de perquisition à la personne concernée.

Concernant le recours à l’usage de la force, il recommande, tout comme le Conseil de l’Europe « de veiller à ce que l’exécution des mesures de perquisition se déroule dans le strict respect de la Convention (…) et de s’assurer que les personnes victimes d’un usage excessif de la force au cours de ces perquisitions puissent avoir la possibilité de porter plainte ».

 

Indemnisation

Pour faciliter l’accès à l’indemnisation, il souhaite favoriser le recours à des mécanismes exceptionnels de réparation des dommages causés par des mesures de police administrative à l’origine d’un trouble anormal.

Par ailleurs, le phénomène des dénonciations n’est pas anecdotique. Effectivement, plus de 10 % des réclamations reçues par le Défenseur des droits concernaient des personnes affirmant avoir été « dénoncées » à tort. Jacques Toubon propose donc qu’en cas de dénonciation manifestement calomnieuse, les forces de l’ordre aient pour consigne de systématiquement informer le procureur de la République.

 

ES

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

Europe 1 fait peau neuve

Europe 1 fait peau neuve

Arrivé il y a deux mois aux commandes de la radio, Frédéric Schlesinger a frappé fort en renouvelant une grande partie de la direction et en attirant...

Chiffre du jour : 51

Chiffre du jour : 51

C’est le nombre d’entreprises postales dans le monde qui assurent aussi un service financier, soit 28 % d'entre elles.

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cinq"

Jean-Luc Koffi Vovor : "Entre 2009 et 2015, les volumes annuels de levées ont été multipliés par cin...

Associé fondateur de la société Kusuntu, Jean-Luc Koffi Vovor promeut le capital-investissement en Afrique depuis 2009. Il coanime l’Observatoire afri...

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Jean-Michel Huet (BearingPoint) : "Utiliser le digital comme catalyseur du développement"

Les avancées digitales que connaît l’Afrique lui permettent de sauter les étapes de son développement et d’être en passe de devancer les autres cont...

Chiffre du jour : 16 %

Chiffre du jour : 16 %

C’est le taux de décideurs qui pensent que le digital a déjà transformé leur chaîne logistique, selon un rapport de Deloitte et Mitsubishi Heavy Indus...

Damien Martin (Babilou) : «  la chance n’existe pas,  elle se provoque »

Damien Martin (Babilou) : « la chance n’existe pas, elle se provoque »

Damien Martin est arrivé chez Babilou en 2015 avec l’objectif d’accompagner la croissance internationale du groupe. Acquisitions, déploiement de nouve...

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Olivier Granet (AccorHotels) : "Il existe une réelle intensification des flux interrégionaux"

Premier opérateur hôtelier international, AccorHotels est un acteur économique de référence en Afrique. Olivier Granet évoque l’ambition du groupe et...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message