Léon de Bruxelles en vente !

Le mandat de cession, confié à Clearwater International, pourrait déboucher sur une valorisation du restaurateur autour de 150 millions d’euros.

Le mandat de cession, confié à Clearwater International, pourrait déboucher sur une valorisation du restaurateur autour de 150 millions d’euros.

Mais que se passe-t-il dans le secteur de la restauration en France ? Après la reprise – aux allures de sauvetage – du Groupe Flo par le Groupe Bertrand (Burger King France, Quick…), une nouvelle opération de consolidation devrait avoir lieu avec la vente de Léon de Bruxelles dont le mandat a été confié à la banque d’affaires Clearwater International. Eurazeo, l’actuel propriétaire des restaurants spécialisés dans la formule moules-frites (environ 60 % des parts aux côtés de Céréa et du management), sortira sans doute en réalisant une belle plus-value, lui qui était entré au capital de la société sur la base d’une valorisation de 65 millions d’euros en 2008. Malgré les attentats à Paris, les revenus de Léon de Bruxelles n’ont cessé de grossir pour atteindre 129,7 millions d’euros l’an dernier. La chaîne mise notamment sur un bon rapport qualité/prix et sur la séduction des citadins avec son offre Léon de B faisant la part belle au « tout frais » et au « fait maison ». « Elle est pas belge la vie ? »

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !