Les entreprises accompagnées par BPIFrance surperforment leurs marchés

À l’occasion d’une conférence de presse, la banque publique d’investissement a fait un premier tour d’horizon d’« Accélérateur PME », projet lancé en grandes pompes en mars 2015, sous le patronat d’Emmanuel Macron. Un bilan plutôt flatteur.

À l’occasion d’une conférence de presse, la banque publique d’investissement a fait un premier tour d’horizon d’« Accélérateur PME », projet lancé en grandes pompes en mars 2015, sous le patronat d’Emmanuel Macron. Un bilan plutôt flatteur.

Deux ans après son lancement, le succès est au rendez- vous. BPIFrance a ainsi annoncé que vingt entreprises sur les soixante accompagnées par son Accélérateur PME sont devenues des ETI. Parmi elles, Socomore (fournisseur aéronautique), Arelis (fabricant d’appareils électroniques) ou Pichon Industries (constructeur agricole)...

 

 

Un constat positif

En moyenne, ces PME ont connu une croissance moyenne de 10 % en 2016 et 42 % d’entre elles ont même eu une progression supérieure. C’est notamment le cas de Pneu Wyz, spécialisée dans la vente de pneus en ligne, avec un chiffre d’affaires passé de huit millions à vingt-cinq millions d’euros.

Le processus a également incité les entreprises à recruter : le taux de croissance moyen des effectifs était de 9,6 %, en progression de 4,15 points par rapport la période d’entrée dans le programme (2013-2014). Fort de ce succès, BPIFrance compte s’appuyer sur les bons éléments de cette première année pour encadrer les entreprises de la troisième édition.

Au niveau de la performance, il faut notamment retenir que 51 % des entreprises ont vu une amélioration de leur résultats financiers grâce à une formation misant sur le cash management. On peut citer à ce titre BA Systèmes (robotique), Air Flow (transport de gaz) ou BEG Ingénierie (hôpitaux clés en mains). Enfin, tourné vers l’international, le programme a contribué à ce que 85 % des participants se développent sur de nouveaux marchés étrangers (Europe : 68 % et Afrique : 47 %). Une réelle source de satisfaction quant on sait que seulement une PME sur trois réalise une partie de son chiffre d’affaires en dehors de la France. Prochainement, l'axe devrait être mis sur l’Asie.

 

Accélérateur PME

Pour la première vague de l'Accélérateur PME de BPIFrance, soixante entreprises ont été accompagnées. L'objectif : une croissance durable afin de devenir les ETI de demain. Pour ce faire, le système repose sur trois piliers : l’université, qui offre aux membres de comité de direction des formations grâce à des partenariats avec des business schools ; le conseil, qui permet de mettre en lumière les différentes pistes de performances ; et la mise en place d’un réseau d’excellence grâce au mentorat ou encore « BPIFrance le Hub ». En jeu pour les entreprises participantes, la possibilité de combler leur retard en matière de stratégie, de performance et de gouvernance d’entreprise. Parmi les axes privilégiés, le développement à l’international et la place grandissante du digital, passage obligé pour une entreprise digne de ce nom.

 

G.P.-C .