Les entreprises accompagnées par BPIFrance surperforment leurs marchés

À l’occasion d’une conférence de presse, la banque publique d’investissement a fait un premier tour d’horizon d’« Accélérateur PME », projet lancé en grandes pompes en mars 2015, sous le patronat d’Emmanuel Macron. Un bilan plutôt flatteur.

À l’occasion d’une conférence de presse, la banque publique d’investissement a fait un premier tour d’horizon d’« Accélérateur PME », projet lancé en grandes pompes en mars 2015, sous le patronat d’Emmanuel Macron. Un bilan plutôt flatteur.

Deux ans après son lancement, le succès est au rendez- vous. BPIFrance a ainsi annoncé que vingt entreprises sur les soixante accompagnées par son Accélérateur PME sont devenues des ETI. Parmi elles, Socomore (fournisseur aéronautique), Arelis (fabricant d’appareils électroniques) ou Pichon Industries (constructeur agricole)...

 

 

Un constat positif

En moyenne, ces PME ont connu une croissance moyenne de 10 % en 2016 et 42 % d’entre elles ont même eu une progression supérieure. C’est notamment le cas de Pneu Wyz, spécialisée dans la vente de pneus en ligne, avec un chiffre d’affaires passé de huit millions à vingt-cinq millions d’euros.

Le processus a également incité les entreprises à recruter : le taux de croissance moyen des effectifs était de 9,6 %, en progression de 4,15 points par rapport la période d’entrée dans le programme (2013-2014). Fort de ce succès, BPIFrance compte s’appuyer sur les bons éléments de cette première année pour encadrer les entreprises de la troisième édition.

Au niveau de la performance, il faut notamment retenir que 51 % des entreprises ont vu une amélioration de leur résultats financiers grâce à une formation misant sur le cash management. On peut citer à ce titre BA Systèmes (robotique), Air Flow (transport de gaz) ou BEG Ingénierie (hôpitaux clés en mains). Enfin, tourné vers l’international, le programme a contribué à ce que 85 % des participants se développent sur de nouveaux marchés étrangers (Europe : 68 % et Afrique : 47 %). Une réelle source de satisfaction quant on sait que seulement une PME sur trois réalise une partie de son chiffre d’affaires en dehors de la France. Prochainement, l'axe devrait être mis sur l’Asie.

 

Accélérateur PME

Pour la première vague de l'Accélérateur PME de BPIFrance, soixante entreprises ont été accompagnées. L'objectif : une croissance durable afin de devenir les ETI de demain. Pour ce faire, le système repose sur trois piliers : l’université, qui offre aux membres de comité de direction des formations grâce à des partenariats avec des business schools ; le conseil, qui permet de mettre en lumière les différentes pistes de performances ; et la mise en place d’un réseau d’excellence grâce au mentorat ou encore « BPIFrance le Hub ». En jeu pour les entreprises participantes, la possibilité de combler leur retard en matière de stratégie, de performance et de gouvernance d’entreprise. Parmi les axes privilégiés, le développement à l’international et la place grandissante du digital, passage obligé pour une entreprise digne de ce nom.

 

G.P.-C .

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le chiffre du jour : 3,4 %

Le chiffre du jour : 3,4 %

C’est le poids du e-commerce dans le PIB mondial, d’après le centre de recherche Ecommerce Foundation. Un marché en plein essor qui doit encore gagner...

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Face aux Gafa, l’affirmation des Batx (2/4) : Tencent, le monde ne suffit pas

Une entreprise qui compte parmi les 10 plus importantes du monde avec la croissance d’une start-up. Le succès de Tencent est indiscutable mais la comp...

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Gecina et Icade, de grosses foncières qui en avalent d’autres

Les foncières Gecina et Icade procèdent chacune à des acquisitions importantes d’autres sociétés d’investissement immobilier cotées (siic) pour la fin...

La gamification du recrutement

La gamification du recrutement

Avec l’arrivée des « millenials » sur le marché de l’emploi, certaines sociétés optent pour des campagnes de recrutement originales en conduisant les...

Chiffre du jour : 22

Chiffre du jour : 22

C’est le nombre d’universités françaises représentées dans le dernier classement de Shanghai (ARWU). Une performance en demi-teinte compte tenu de la...

La République en marche en perte de vitesse ?

La République en marche en perte de vitesse ?

Seuls 32 % des militants LREM ont participé à la consultation lancée par le parti au début de l’été pour renouveler ses statuts. Essoufflement général...

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes prend la tête de GE Healthcare Europe

Catherine Estrampes va succéder à Jean-Michel Malbrancq la tête de GE Healthcare Europe à partir du 1er octobre 2017.

Le chiffre du jour : 20 MD €

Le chiffre du jour : 20 MD €

C’est le coût du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français, le chantier d’infrastructure le plus important du pays.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message