Martin Šolc, nouveau président de l’IBA

Le premier président tchèque dans l’histoire de l’IBA a pris ses fonctions le 1er janvier 2017 pour un mandat de deux ans.
Martin Solc

Le premier président tchèque dans l’histoire de l’IBA a pris ses fonctions le 1er janvier 2017 pour un mandat de deux ans.

Martin Solc prend la présidence de l’International Bar Association (IBA) pour une durée de deux ans. L’associé cofondateur du cabinet tchèque Kocián Šolc Balaštík succède à David Rivkin, en poste depuis janvier 2015 et associé chez Debevoise & Plimpton à Londres et New York. Spécialiste du droit commercial, Martin Šolc intervient en matière de fusions-acquisitions, de corporate et de restructuring. Il a exercé différentes fonctions à l’IBA, notamment en tant que vice-président, secrétaire général, vice-président de l’Institut des droits de l’homme et divers autres postes au sein des groupes et divisions de l’association. En tant que président de l’IBA, Martin Šolc envisage de renforcer son engagement envers toutes les professions juridiques dans le monde. Il assurera la promotion et la protection de l’État de droit et abordera les problèmes liés aux mouvements populistes aux États-Unis et en Europe, à la corruption, à la cybersécurité ainsi qu’aux inégalités. Il s’intéressera également à l’impact des avancées technologiques sur la profession d’avocat.

 

Ancien secrétaire général de l’IBA, Horacio Bernardes-Neto – associé du cabinet brésilien Motta Fernandes Advogados – est quant à lui nommé vice-président.

 

NB