Mediawan (Niel, Pigasse, Capton) : premier SPAC de l'Histoire d'Euronext

Ce véhicule d'investissement dans les médias et la culture, déjà abondé de 250 M€, est une structure alliant la flexibilité du private equity et la transparence des marchés.

Ce véhicule d'investissement dans les médias et la culture, déjà abondé de 250 M€, est une structure alliant la flexibilité du private equity et la transparence des marchés.

Innovation à la Bourse de Paris avec l'introduction du SPAC Mediawan (Niel, Pigasse, Capton) sur EnterNext, la filiale d'Euronext dédiée au financement des PME-ETI. C'est en effet la première fois que ce genre d'outil d'investissement réputé outre-Manche, signifiant littéralement Special Purpose Acquisition Company, s'aventure sur le terrain national. Doté de 250 M€ (mais pouvant déployer jusqu'à 1,5 MD€ grâce au levier), et détenu à 20 % par le trio fondateur ayant mis 6 M€ de leurs poches, il aura pour objectif de créer une plate-forme européenne de contenus médias et culturels grâce à une ou plusieurs emplettes (d'une taille au moins égale à 75 % du montant levé en Bourse). Structure particulière donc, les investisseurs ne savent pas d'emblée quels seront les achats de Mediawan ; pour les protéger, le premier buyout devra emporter l'approbation des deux tiers des actionnaires. À défaut, ils pourront récupérer leur mise initiale, ce qui n'est pas le cas de Niel-Pigasse-Capton.

 

Conseils juridiques Mediawan : Racine, Norton Rose

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !