Menace sur l'union des Bourses LSE-Deutsche Boerse

La Bourse britannique a refusé de vendre une plate-forme de trading italienne au français Euronext et les doutes s'accumulent.

La Bourse britannique a refusé de vendre une plate-forme de trading italienne au français Euronext et les doutes s'accumulent.

Déjà nettement remise en cause depuis le Brexit, la fusion entre le britannique LSE et l'allemand Deutsche Boerse (29 MD€) vient encore de prendre un coup au foie avec le refus du premier de s'alléger d'une plate-forme de trading italienne au profit du français Euronext. Cette décision a pris de court son partenaire allemand bien sûr, mais surtout la Commission européenne qui lui avait clairement recommandé de passer à l'acte pour le bien concurrentiel.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !