Nouvelle fusion dans le secteur de la gestion d'actifs

Les sociétés de gestion britanniques Standard Life et Aberdeen Asset Management ont annoncé leur rapprochement. Ce nouvel ensemble disposera de plus de 760 milliards d'euros d'actifs sous gestion.
Aberdeen - Standard Life

Les sociétés de gestion britanniques Standard Life et Aberdeen Asset Management ont annoncé leur rapprochement. Ce nouvel ensemble disposera de plus de 760 milliards d'euros d'actifs sous gestion.

La course (effrénée) à la taille critique se poursuit dans le monde de l'asset management. Quelques semaines après le Français Amundi et l'Italien Pionner, ce sont deux des principaux acteurs britanniques qui ont choisi d'unir leurs forces, Standard Life et Aberdeen Asset Management. La fusion effective de ces deux entités devrait s'opérer au cours du troisième trimestre de l'année, une fois les différentes autorisations réglementaires obtenues.


Ce rapprochement s'inscrit dans une certaine logique : le durcissement de la réglementation financière et la concurrence des gestionnaires de fonds indiciels (gestion passive) ont sévèrement attaqué les marges des sociétés de gestion. Les opérations de fusions et d'acquisitions sont alors un moyen pour elles de réaliser de substantielles économies d'échelles. 


Malgré leur taille déjà importante, les deux acteurs traversent actuellement une période de turbulences. Aberdeen AM sort ainsi de trois années de décollecte consécutive. Avec cette fusion, le nouveau groupe dont le siège sera implanté en Écosse, deviendra le numéro un du secteur de la gestion d'actifs au Royaume-Uni et intégrera le top 3 européen, derrière Amundi.


A.F.