Parkings : le néerlandais Q-Park à vendre

L'opérateur de parkings suscite l’intérêt des acteurs européens et asiatiques Indigo (ex-Vinci Park), KKR, EQT Partners ou encore Cheung Kong Infrastructure.

L'opérateur de parkings suscite l’intérêt des acteurs européens et asiatiques Indigo (ex-Vinci Park), KKR, EQT Partners ou encore Cheung Kong Infrastructure.

Rien n'est encore officiel, mais le processus de vente de Q-Park serait en très bonne voie puisque différentes sources font état de nombreuses marques d'intérêts. L'opérateur de parkings d'origine néerlandaise devrait pouvoir compter sur des offres – elles sont attendues par JPMorgan dès février – du français Indigo (ex-Vinci Park, soutenu par Ardian), des investisseurs internationaux KKR, EQT Partners ou encore de l'asiatique Cheung Kong Infrastructure. 3i et Crédit Agricole Assurances pourraient aussi se joindre à l'auction. De leur côté, les principaux vendeurs que sont Delta Lloyd et les fonds de pension ABP et PGGM attendent une jolie valorisation pour cet actif reluisant. Q-Park, qui gère plus de 6 000 parkings à travers dix pays, a en effet généré 809 M€ de revenus pour 91 M€ de profits en 2015. La cible dispose aussi d'une assise géographique stratégique dans la mesure où l'urbanisation rapide ayant lieu en Europe augmente la demande d'espaces pour garer les véhicules. Enfin, elle pourrait se développer plus facilement que d'autres concurrents en Europe de l'Est et Centrale. Les enchérisseurs sont prévenus...

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !