Privatisation de l'aéroport de Lyon : c'est acté

Le consortium composé de Vinci Airports, la Caisse des dépôts et Crédit Agricole Assurances a finalisé l'acquisition de 60 % des parts d'Aéroports de Lyon pour un montant de 535 millions d'euros.

© Vinci

Le consortium composé de Vinci Airports, la Caisse des dépôts et Crédit Agricole Assurances a finalisé l'acquisition de 60 % des parts d'Aéroports de Lyon pour un montant de 535 millions d'euros.

Sept mois après l'annonce par l'État de la privatisation d'Aéroports de Lyon, le consortium composé de Vinci Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances a finalisé aujourd’hui l’acquisition de 60% du capital d’Aéroports de Lyon (ADL), société titulaire d’un contrat de concession à échéance du 31 décembre 2047 pour les aéroports de Lyon Saint-Exupéry, « deuxième aéroport régional français », et de Lyon Bron. Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et président de Vinci Airports est à ce titre nommé président du conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon.

Ces deux plate-formes ont accueilli 8,7 millions de passager en 2015, l'objectif du consortium étant de « dépasser les 15 millions de passagers à horizon 2032 ». L'opération s'élève à 535 millions d'euros.

 

B. B.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !