Renault se connecte à Intel France

Le constructeur automobile reprend les activités françaises de R&D dans les logiciels embarqués du groupe américain.

Le constructeur automobile reprend les activités françaises de R&D dans les logiciels embarqués du groupe américain.

Preuve des transformations à l’œuvre dans l’industrie automobile, Renault met la main sur le département de Recherche & Développement d’Intel en France, soit 400 personnes réparties sur deux sites à Sophia-Antipolis (Nice) et Toulouse. Ces effectifs hautement qualifiés sont spécialisés dans la conception de logiciels embarqués, la connectivité et la création de nouveaux services client. Dit autrement, c’est un pôle dédié à la voiture autonome que Renault va rapprocher de sa filiale « Engineering des systèmes Alliance ». Comme le précise Thierry Bolloré, numéro deux de Renault, « le logiciel représente aujourd’hui 15 à 25 % de la valeur d’une voiture, et ce sera plus de 50 % après 2020 ». On comprend donc l’intérêt d’une telle opération qui cristallise les ambitions de géant au losange dans le numérique.

 

Conseils juridiques : Renault : Proskauer ; Intel France : Bredin Prat 

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !