Sullivan & Cromwell ouvre ses portes à Bruxelles

Le cabinet d'avocats américain s’installe à Bruxelles, ouvrant son premier bureau sur le continent depuis plus de deux décennies.
Michael Rosenthal

Le cabinet d'avocats américain s’installe à Bruxelles, ouvrant son premier bureau sur le continent depuis plus de deux décennies.

Afin de s’installer à Bruxelles, Sullivan & Cromwell recrute un spécialiste du droit économique européen. Auparavant à la tête de la pratique antitrust de Wilson Sonsini Goodrich & Rosati, Michael Rosenthal intègre le cabinet américain Sullivan & Cromwell pour y diriger le bureau bruxellois. Ce changement de marque ne devrait pas se faire avec beaucoup de difficultés pour Michael Rosenthal dans la mesure où son ancienne maison est un cabinet américain présent en Asie et dont le bureau de Bruxelles constitue le vaisseau amiral européen.

 

Spécialiste du droit de la concurrence, l’avocat est positionné auprès des entreprises multinationales et traite les dossiers cross border en matière de règlementation de la concurrence en Europe et en Allemagne. Le nouvel associé a récemment conseillé le conglomérat chimique allemand Bayer dans le cadre de son acquisition du géant américain agroalimentaire Monsanto, qui se trouve désormais devant les régulateurs de la Commission européenne. Une transaction d’une valeur de 66 milliards de dollars.

 

L’ouverture d’un nouveau bureau de Sullivan & Cromwell est un événement pour la firme qui n’a pas réalisé une telle opération depuis 2001 et la création du bureau de Sydney. Fondé à New York en 1879 et présent à Paris depuis 1927 (un bureau fermé durant la Seconde Guerre Mondiale et rouvert en 1962), Sullivan & Cromwell regroupe treize bureaux et près de sept cent cinquante avocats.

 

NB

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !