Transmission d’entreprises : les PME et TPE en mal de financement

Le médiateur national du crédit Fabrice Pesin a remis au début du mois de décembre au ministre Michel Sapin et à la secrétaire d'État Martine Pinville son rapport sur le financement de la transmission des PME et TPE.

Le médiateur national du crédit Fabrice Pesin a remis au début du mois de décembre au ministre Michel Sapin et à la secrétaire d'État Martine Pinville son rapport sur le financement de la transmission des PME et TPE.

Sur les dix prochaines années, la transmission d'entreprise devrait concerner plus de 600 000 d'entre elles. Soit une part non négligeable des quelque trois millions d’entreprises non agricoles que compte l’Hexagone.

 

Constat positif

Le médiateur du crédit s’est penché ce mois-ci sur le financement de la reprise d’entreprise : son rapport, s’il ne fait pas état de difficultés générales quant au financement, souligne toutefois quelques difficultés. Celles-ci sont étroitement liées aux caractéristiques de l’entreprise cédée – une PME ou une TPE aura plus de mal à se financer qu’une grande entreprise – ainsi qu’au profil du repreneur. Quel que soit le type d’entreprise, les sources de financement sont similaires. Dans plus de 80 % des cas, les repreneurs mobilisent un apport personnel pour financer cette reprise. Le financement bancaire est aussi une source « quasi-systématique » de fonds selon le rapport, qui souligne le recours à des moyens alternatifs : crédit-vendeur, apports des fournisseurs, prêts d’honneur, aides publiques, capital-transmission ou encore financement participatif.

 

« Pour les banques, le risque attaché à ce financement est important : la visibilité est limitée, l’appréciation du repreneur est incertaine, de même que la stratégie qu’il mettra en place »

Banques frileuses

Le médiateur souligne cependant une certaine frilosité de la part des partenaires bancaires : « Pour les banques, le risque attaché à ce financement est important : la visibilité est limitée, l’appréciation du repreneur est incertaine, de même que la stratégie qu’il mettra en place », écrit-il dans son rapport. Pour cette raison, la banque sera plus sévère à l’égard d’un repreneur que d’un créateur, étudiant attentivement son profil et son plan de financement. Le rapport note qu’un repreneur ayant une forte implication financière aura de plus fortes chances d’avoir le soutien de sa banque, qui sera également susceptible de lui demander de solides garanties : nantissement du fonds de commerce ou des titres de la société, garanties de BPIFrance ou d’une société de caution mutuelle, souscriptions d’assurances décès-invalidité pour les hommes-clés de l’entreprise, convention de garantie actif-passif…

 

Facteurs de succès

Pour obtenir les financements nécessaires, le médiateur a dressé une liste de conseils et propositions. Pour les repreneurs, il insiste notamment sur la nécessité d’être accompagné, afin de déterminer le prix d’achat mais aussi pour préparer le montage financier de l’opération. Pour les pouvoirs publics, il conseille un meilleur référencement des intervenants en fonds propres existants, qui ne sont pas toujours bien connus des entreprises, ainsi que la mise en place d’un tableau de bord national permettant de suivre l’ensemble des financements consacrés aux transmissions et donc de mieux percevoir les conditions d’accès des repreneurs à ces fonds.

 

CP

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Emmanuelle Seyboldt : La foi dans le débat

Emmanuelle Seyboldt : La foi dans le débat

INFLUENCEUR. Première femme élue à la tête de l’Église protestante unie de France en mai dernier, Emmanuelle Seyboldt plaide pour davantage de nuances...

Fusion Racing 92/Stade français: difficile de transformer l’essai

Fusion Racing 92/Stade français: difficile de transformer l’essai

L’annonce de la fusion entre les deux clubs franciliens avait fait l’effet d’une bombe. Il n’aura fallu que six jours pour que le projet soit reporté...

Clyde & Co s’installe à LA

Clyde & Co s’installe à LA

En ouvrant à Los Angeles, la firme internationale Clyde & Co bénéficie d’une neuvième implantation sur le sol américain.

Fin des tarifs réglementés du gaz

Fin des tarifs réglementés du gaz

La Commission nationale de l’énergie (CRE) l’avait laissé entendre en juin dernier : les tarifs réglementés du gaz en France ne sont pas en accord ave...

KKR : le private equity a son Game of Thrones

KKR : le private equity a son Game of Thrones

Pionnière de l’industrie mondiale du capital-investissement, la société de gestion new yorkaise entrevoit le départ des associés fondateurs au profit...

Crédit Suisse se renforce

Crédit Suisse se renforce

Après quatre ans passés à la direction de la Deutsche Bank en France, Bruno Hallak, cinquante ans, devrait rejoindre le Crédit Suisse à la rentrée.

Près de trois milliards d’euros d’amende pour le « cartel des camions »

Près de trois milliards d’euros d’amende pour le « cartel des camions »

Moins d’un mois après avoir infligé une amende inédite à Google, la Commission européenne établit un nouveau record en condamnant cinq fabricants de p...

Le chiffre du jour : 16 MD€

Le chiffre du jour : 16 MD€

C’est le montant que représente la lutte des banques françaises contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme chaque année. Un chiffr...

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message