Vinci Concessions : inauguration de deux projets autoroutiers en Grèce

Le Premier ministre grec Aléxis Tsípras a inauguré la nouvelle section autoroutière de Vinci Concessions reliant Corinthe à  Patras et prolongeant l’axe est-ouest Athènes-Corinthe.

Le Premier ministre grec Aléxis Tsípras a inauguré la nouvelle section autoroutière de Vinci Concessions reliant Corinthe à Patras et prolongeant l’axe est-ouest Athènes-Corinthe.

Débutés en août 2008, deux projets autoroutiers de Vinci Concessions viennent d’être inauguré en Grèce. Construits dans le cadre de contrats de concessions, ces ouvrages seront exploités jusqu’en 2038 par Olympia Odos et Aegean Motorway, sociétés concessionnaires dont Vinci Concessions est actionnaire respectivement à hauteur de 30 % et 14 %. Ce projet permet d’améliorer les liaisons routières entre l’ouest et le nord du Péloponnèse d’une part, et la région d’Athènes et les régions septentrionales de la Grèce d’autre part. Ces inaugurations concluent une phase de construction marquée par de nombreux défis techniques, relevés par la maîtrise d’ouvrage de Vinci Concessions, environnement géologique instable, construction simultanée de la voie ferroviaire, disponibilité des anciens ouvrages à la circulation pendant les travaux.

Dans un communiqué de presse le groupe Vinci a indiqué que ces deux projets sont  « essentiels pour la compétitivité des infrastructures grecques et illustrent la robustesse du modèle du partenariat public privé sur le long terme ». D’utilité publique, cette autoroute est considérée comme un investissement prioritaire du réseau transeuropéen de transport.

À travers ces deux projets d’envergure, Vinci Concessions déjà concessionnaire du Pont Charilaos Trikoupis entre Rion et Antirion sur le golfe de Patras participe à la compétitivité et la performance des infrastructures grecques, au service du développement économique du pays.

La période de construction a mobilisé environ 10 000 emplois directs et indirects et représente un investissement total de 2,8 milliards d’euros.

 

Vanessa Benesty

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutement »

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutem...

Syntec Conseil en recrutement constitue la seule structure représentative de la profession qui rassemble près de 130 cabinets de recrutement. Antoine...

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Le premier groupe européen coté d'immobilier commercial met en œuvre un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 750 millions d'euros, ho...

Le chiffre du jour : 550 €

Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution néce...

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Après dix ans d’absence à l’international, le groupe Eiffage entreprend avec succès sa reconquête du continent. Retour sur la stratégie du groupe en A...

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Le 24 septembre, les grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié du Sénat. L’arrivée de 170 nouveaux élus à la chambre haute aura-t-elle un i...

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

INFLUENCEUR. Interlocuteur régulier des pouvoirs publics, le secrétaire général de la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accid...

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Se saisissant de la question des conditions de travail dans les cabinets d’avocats, le gardien des droits individuels a lancé au début de l’été une en...

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message