Diametis conseil de Yelloan, élue fintech de l’année 2016

La jeune pousse lève près de deux millions d’euros lors de sa première levée de fonds.
Capture d'écran du Site Web welcometothejungle.co

La jeune pousse lève près de deux millions d’euros lors de sa première levée de fonds.

La start-up Yelloan, à l’origine du concept de garantie participative pour faciliter l’octroi de crédits à la consommation à ceux en étant en principe exclus (tels que les étudiants en raison de leur précarité) a commencé l’année 2017 sur les chapeaux de roue.

 

Le 2 février dernier, le pôle de compétitivité Finance Innovation, composé d’un jury de seize personnalités, lui décernait le prix de « meilleure fintech de l’année 2016 ».

Deux mois plus tôt, la jeune pousse réussissait sa levée de fonds, d’un montant d’1,75 millions euro, destinée à financer le pôle R&D ainsi que les activités commerciales.

 

Le principe est simple. Yelloan s’intercale entre les banques partenaires et les emprunteurs. Ces derniers se doivent de constituer auprès de leurs proches une garantie égale à 5 % du montant du prêt que la banque consigne pendant toute la durée du prêt. La somme conservée, est finalement reversée aux participants lorsque le prêt a été entièrement remboursé. La start-up se rémunère alors par une petite commission.

 

La société, conseillée depuis l’origine par le cabinet Diametis, dans sa création et son développement, est maintenant en ordre de bataille pour atteindre ses objectifs de triplement de son activité au cours de l’année 2017. Elle planche à l’heure actuelle sur le développement d’un algorithme d’identification des meilleurs profils et repense l’expérience utilisateur avec le déploiement prochain d’un chatbox pour personnaliser au mieux le service client. L’expansion à l’international est déjà en ligne de mire.

 

Conseils : Diametis - Jean-Pascal Brun (associé sur les aspects de droit bancaire), Alexis Frasson-Gorret (associé sur les aspects droit des sociétés et levée de fonds), Géraldine Brun (associée sur les aspects droit social et droit de la propriété industrielle et des nouvelles technologies), Professeur des Universités Thierry Granier (consultant). 

 

PBV