Chiffre du jour : 216 700

C’est le nombre de médecins actifs de moins de 70 ans au 1er janvier 2015 selon le service statistique du ministère de la Santé (DRESS).

C’est le nombre de médecins actifs de moins de 70 ans au 1er janvier 2015 selon le service statistique du ministère de la Santé (DRESS).

Un record en la matière. Et cela n’est prêt pas de s’arrêter. Le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, souhaite augmenter le « numerus clausus », fameuse limitation qui permet à seulement 10 % des étudiants en médecine d’accéder en deuxième année. Avec des praticiens toujours plus nombreux, chaque année (+ 1,2 % par an en moyenne), ils pourraient être 281 400 en 2040. Soit 30 % de plus qu’actuellement. Pourtant, le Président élu l’affirme, une telle mesure vise à lutter contre les déserts médicaux et à répondre à une demande de soins qui devrait croître au cours de ces prochaines années.

 

Une demande médicale de plus en plus importante

 

Paradoxalement, face une population française de plus en plus vieillissante, ce nombre pourrait ne pas s’avérer suffisant. Car compte tenu de la longueur des études de médecine, les effets d’une hausse du « numerus clausus » ne seront pas visibles immédiatement.

 

G P-C 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !