Chimie : AzkoNobel éconduit l'américain PPG

Malgré une offre revue à la hausse, PPG ne convainc toujours pas le management du spécialiste néerlandais de la peinture.

Malgré une offre revue à la hausse, PPG ne convainc toujours pas le management du spécialiste néerlandais de la peinture.

22,4 milliards d'euros ne contentent toujours pas pour le management d'AzkoNobel : il vient à nouveau de rejeter une offre de rachat en provenance de son rival américain PPG. Pour le fabricant néerlandais de peinture et de revêtements (Dulux, Coral...), cette proposition revue à la hausse sous-valorise toujours l'entreprise, sans compter que le potentiel rapprochement n'évacue pas les incertitudes liées aux questions de concurrence et de cessions d'actifs, ni à celles touchant les suppressions d'emplois. Cette position n'est pas partagée par tous les actionnaires, à commencer par l'activiste Elliott Advisors qui invite AzkoNobel à s'entendre avec PPG.

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !