Hygiène : Ardian vend Anios à l'américain Ecolab

Cette opération de cession – menée de concert avec les actionnaires familiaux Bertrand et Thierry Letartre – valorise l'entreprise nordiste autour de 750 millions d'euros.

Cette opération de cession – menée de concert avec les actionnaires familiaux Bertrand et Thierry Letartre – valorise l'entreprise nordiste autour de 750 millions d'euros.

Ardian, la société d'investissement indépendante basée en France, ponctue son parcours dans les laboratoires Anios, revendus pour environ 750 millions d'euros à l'américain Ecolab. Descendants des fondateurs du spécialiste de la désinfection en milieu hospitalier, les actionnaires familiaux Bertrand et Thierry Letartre cèdent également leur participation. Sous l'égide du sponsor, l'entreprise nordiste (220 M€ de revenus en 2015) a connu une forte croissance ces trois dernières années : son chiffre d'affaires, son Ebitda et ses effectifs ont nettement augmenté (respectivement de 25 %, 55% et 56 %). Outre l'approche sectorielle (renforcement de sa position dans les hôpitaux et cliniques) et l'approche métiers (arrivée des laveurs-désinfecteurs d'endoscope), la société s'est surtout distinguée par de nombreuses acquisitions, notamment à l'étranger. Elle a su trouver de nouveaux points de chute au Brésil, en Turquie et en Espagne. Aujourd'hui, c'est à son tour de prendre la place de la cible. Son acquéreur, le groupe coté Ecolab, entend profiter de son statut de numéro un européen de la désinfection médicale afin d'asseoir son leadership mondial.

 

Conseils Ardian : juridique : Weil Gotshal, Latham & Watkins ; financier : Oddo CF

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !