Le marché immobilier optimiste pour 2017

Les professionnels de l'immobilier estiment que le marché a retrouvé toute son attractivité et envisagent 2017 sous de bons auspices.

Les professionnels de l'immobilier estiment que le marché a retrouvé toute son attractivité et envisagent 2017 sous de bons auspices.

Depuis fin 2014, le Crédit foncier et l’institut de sondage CSA mesurent trois fois par an le moral des professionnels de l’immobilier et leurs anticipations pour les douze prochains mois. La dernière enquête réalisée en décembre 2016 voit émerger une perception du secteur très favorable.

Parmi les éléments clés de l’étude, il ressort que sur un échantillon de quatre cents professionnels, trois sur quatre (74 %) sont optimistes pour 2017 en ce qui concerne le marché résidentiel en 2017. Un an plus tôt, en janvier 2016, ce score n’était que de 67 % contre 35 % en 2015.

Cette tendance s’explique selon eux par trois raisons : l’attractivité du marché (71 %), le niveau des taux d’intérêt du crédit (69 %), ou encore le dispositif de prêt à taux zéro (69 %).

Plus précisément, en ce qui concerne le marché du logement, 86 % des professionnels de l'immobilier considèrent que le secteur s’est amélioré ou est a minima stable. Cet optimisme se nourrit principalement par le fait que les ménages ont mis à profit la baisse des taux d’intérêt en 2016 pour emprunter un montant plus important et acheter un logement plus grand plutôt que de réduire la durée de leur crédit. C’est plus précisément en  Île-de-France et dans le Sud-Est que les professionnels sont les plus positifs pour les prévisions 2017 (76 %).

Ce résultat s’explique par les dispositifs de soutien à l’achat immobilier et par l’attractivité du marché. Cet optimisme se retrouve également dans les anticipations du prix pour l’année en cours. Ils prévoient une stabilité des prix dans le neuf (66 %) et dans l’ancien (55 %).

 V.B.