Un grand projet urbain au cœur de Nantes

Afin de renforcer l’attractivité du centre-ville, Nantes-Métropole et Cogedim Atlantique reconvertissent l'ancienne maison d'arrêt de Nantes pour réaliser un nouveau quartier de vie.

Afin de renforcer l’attractivité du centre-ville, Nantes-Métropole et Cogedim Atlantique reconvertissent l'ancienne maison d'arrêt de Nantes pour réaliser un nouveau quartier de vie.

« L’objectif est de créer un véritable quartier de vie, pour participer à la dynamique du centre-ville », explique Johanna Rolland, la maire de Nantes. Le projet est guidé par, la volonté de Nantes Métropole et du promoteur Cogedim Atlantique de renforcer l’attractivité du centre-ville. Le cahier des charges prévoit la création de cent soixante logements dont 50% de logements sociaux « pour que les familles puissent résider dans le cœur de ville », précise Johanna Rolland. Ainsi qu’un théâtre « de 250 places, de quoi faire venir à Nantes de grands comiques », explique Jérôme Beauvois, président de Cogedim Atlantique. Le projet prévoit également, une crèche, et en sous-sol un grand parking public qui proposera près de quatre cents places de stationnement ce qui assure une circulation plus fluide.

Le promoteur immobilier s'est associé au groupe Histoire et patrimoine pour l'assistance à maîtrise d’œuvre et de deux équipes d'architectes-urbanistes, Jacques Cholet du cabinet DTACC et Antoine Allard du cabinet Tandem.  L’équipe qui s’occupe du projet assure que cette transformation respectera la conservation des éléments patrimoniaux en lien avec les caractéristiques architecturales du lieu.

La création d’espaces verts est un des éléments mis en avant par le promoteur. Seront ainsi crées des terrasses partagées, des potagers sur certains toits, et un véritable jardin central, qui sera ouvert au public pendant la journée.

Le projet urbain achèvera la reconversion du secteur des abords de la Place Aristide Briand, entamée en 2014 avec la réhabilitation de l’ancien Palais de Justice devenu Hôtel Radisson Blu et de l’ancienne gendarmerie transformée en logements et en centre de bien-être. La livraison des logements est prévue pour fin 2019 début 2020.

Afin d’assurer la réalisation de ce renouvellement urbain dans les meilleures conditions, la mise en place d’une boîte aux lettres a été prévu dans l’optique de répondre à toutes les questions des citoyens.

VB