Rémy Cointreau se renforce dans le whisky

Le groupe est entré en négociations exclusives avec la distillerie des Hautes Glaces en France. Le spécialiste du cognac compte ajouter un deuxième single malt à son portefeuille.

Le groupe est entré en négociations exclusives avec la distillerie des Hautes Glaces en France. Le spécialiste du cognac compte ajouter un deuxième single malt à son portefeuille.

Rémy Cointreau place de bons espoirs dans la croissance du marché des whiskies haut de gamme et entre, de fait, en négociations exclusives avec la distillerie des Hautes Glaces pour son rachat. Ce producteur de single malt isérois travaille dans la plus pure tradition des maisons de spiritueux nord-américaines où le seigle y occupe une place importante. Les bouteilles se vendent entre 65 et 150 euros. Par ailleurs, la cible promeut l'agriculture biologique et le goût atypique des céréales des Alpes. Pour Rémy Cointreau, qui tire l'essentiel de ses revenus (plus d'un milliards d'euros) de la vente de cognac, il ajoutera là un deuxième whisky à son portefeuille. Sa première réalisation en la matière, l'acquisition du Bruichladdich en 2012 pour 74 M€, fut couronnée de succès puisque les ventes de ce whisky écossais ont doublé depuis cette date.

 

Conseil juridique Rémy Cointreau : STCPartners

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !