Rome Associés dans l’arène du risk management

Arnaud Rogel et Juliette Mel créent en 2009 une structure dédiée aux acteurs de la construction. Leur credo : le contentieux périlleux.
Juliette Mel et Arnaud Rogel

© Pascale D'Amore

Arnaud Rogel et Juliette Mel créent en 2009 une structure dédiée aux acteurs de la construction. Leur credo : le contentieux périlleux.

Cabinet de niche en droit de la construction, des assurances et du risque industriel installé à deux pas du palais de justice, Rome Associés traite des dossiers à forts enjeux financiers arrivés à un stade avancé de difficultés. « Des situations critiques, lance sans détour Juliette Mel. Nous sommes généralement saisis lorsqu’il y a risque de prescription, de clôture ou encore face à un défaut d’assurance. Des dossiers dans lesquels nos clients courent un risque d’atteinte sur leurs fonds propres. » Incident dans une centrale nucléaire, défaut de construction d’un barrage, expertise de produits toxiques ou encore responsabilité des bureaux d’études font partie de leur quotidien.

 

« Diagnostic clinique »

Un constat qui pousse son associé Arnaud Rogel à comparer leur intervention à celle d’un médecin. « Nous procédons à un diagnostic clinique du dossier dès l’ouverture au regard de la complexité et de la spécificité du cas. Les séances de brain storming avec l’équipe peuvent s’enchaîner », confie-t-il. La première étape de leur évaluation, primordiale, consiste en la définition d’une stratégie. Ensuite, les deux avocats cherchent à connaître « ce que le client veut concrètement ». Souvent un équilibre à faire entre une victoire judiciaire et la persistance des relations commerciales. Jamais Arnaud Rogel et Juliette Mel n’imposent leur vision. En cas de conflit d’intérêts?? « Nous refusons le dossier », répondent-ils. Cette approche pragmatique est la clé de leur réussite.


« En dix ans de carrière, nous pouvons nous enorgueillir de très bons résultats », confie Juliette Mel. Et lorsque les avocats de Rome Associés se trouvent face à des institutions, « le plus important est de relayer l’information le plus rigoureusement possible et d’être déterminé face aux attaques », explique Juliette Mel. Leur clientèle, exclusivement composée de compagnies d’assurance et d’acteurs de la construction, est très ciblée. « Nos interlocuteurs sont le plus souvent des professionnels rompus au contentieux », admettent les deux associés.

 

« Un équilibre parfait entre deux avis opposés »

Le nom que porte leur structure est l’acronyme formé par les deux premières lettres de leur nom de famille respectif?: « Nous nous sommes détachés de l’intuitu personae pour former avec les autres avocats du cabinet une structure dédiée à nos clients », déclare fièrement Arnaud Rogel. Ce dernier a d’abord mené une carrière de juriste d’entreprise dans un groupe du secteur du bâtiment et des travaux publics dont il préfère taire le nom. Celui qui tait aussi son âge exerce pendant près de dix ans en qualité de responsable juridique spécialiste du droit de la construction et de l’urbanisme. « C’était le moment pour moi de capitaliser sur mon expérience », précise-t-il. Toujours aussi mystérieux, Arnaud Rogel raconte s’être formé à la profession d’avocat tout seul. Il s’installe donc dès sa prestation de serment. Prédestinée au métier d’avocat, Juliette Mel se spécialise quant à elle en propriété intellectuelle. Elle trouve son domaine de prédilection en doctorat lorsqu’elle oriente sa thèse sur le travail des maîtres d’œuvre : elle deviendra une spécialiste du contentieux de la construction. Collaboratrice de Gilles Gassenbach chez CGR à partir de 2007, elle se forme aux dossiers sensibles. La rencontre avec Arnaud Rogel se fait en plaidant. « Le courant est immédiatement passé », se souvient-elle. Leur détermination et leur force de caractère coïncident?: Arnaud Rogel et Juliette Mel sont des complices aux personnalités opposées et aux expertises complémentaires. « Nous confrontons nos analyses, c’est cela qui fait notre force, déclare Juliette Mel. La synthèse de nos deux personnalités forme un équilibre parfait entre deux approches volontairement opposés. » La situation idéale pour dénouer les situations complexes.

 

« Pas à vendre »

Autour de cinq collaborateurs, Rome Associés forme une équipe ultra-spécialisée qui pourrait devenir plus dense si les personnes idéales se présentaient. Un troisième associé?? « Le pouvoir ne se partage pas, il se prend », défie Arnaud Rogel. Ce qui induit que celui ou celle qui y parviendra aura la même vision du métier?: « Être avocat associé demande de faire des choix et des sacrifices, ce n’est pas un statut à prendre à la légère », affirment-ils. Et aux plus grandes structures qui veulent les absorber pour former un nouveau département risk management, ils répondent?: « Pas à vendre ». Indépendants, exigeants et très satisfaits de leur situation actuelle, ils n’ont besoin de s’adosser à aucune enseigne de renom.

 

Nour Bensalah

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutement »

Antoine Morgaut (Syntec Recrutement) : « le digital ne remplace pas le métier de conseil en recrutem...

Syntec Conseil en recrutement constitue la seule structure représentative de la profession qui rassemble près de 130 cabinets de recrutement. Antoine...

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Unibail-Rodamco : un programme opportuniste de rachat d'actions

Le premier groupe européen coté d'immobilier commercial met en œuvre un programme de rachat d'actions d'un montant maximal de 750 millions d'euros, ho...

Le chiffre du jour : 550 €

Le chiffre du jour : 550 €

En août 2017, le kilo de vanille a atteint la somme record de 550 euros, il n’était que de cinquante-trois euros il y a quatre ans. La précaution néce...

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Christian Combes (Eiffage) : "Défenseur de l’africanisation des ressources locales"

Après dix ans d’absence à l’international, le groupe Eiffage entreprend avec succès sa reconquête du continent. Retour sur la stratégie du groupe en A...

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Quels enjeux pour les sénatoriales ?

Le 24 septembre, les grands électeurs sont appelés à renouveler la moitié du Sénat. L’arrivée de 170 nouveaux élus à la chambre haute aura-t-elle un i...

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

Stéphane Gicquel : du côté des victimes

INFLUENCEUR. Interlocuteur régulier des pouvoirs publics, le secrétaire général de la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accid...

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Le Défenseur des droits aux côtés des avocats

Se saisissant de la question des conditions de travail dans les cabinets d’avocats, le gardien des droits individuels a lancé au début de l’été une en...

Une arme supplémentaire pour la Cnil

Une arme supplémentaire pour la Cnil

La société Hertz France écope de la première sanction pécuniaire prononcée en vertu de la loi pour une République numérique.

s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandé.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message